CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Concours et conditions d'admission

Cursus Ingénieur CentraleSupélec : la filière universitaire

Vous êtes titulaire d’une licence (L3 d’une université française) ou d’un bachelor (d’une université non française) en sciences (mathématiques, physique ou mécanique) ou en ingénierie ? Devenez ingénieur CentraleSupélec sans passer par le concours des classes prépas des Grandes Ecoles.

CentraleSupélec organise un concours d’entrée pour sélectionner des étudiants des universités ayant le potentiel d’acquérir en 3 ans l’ensemble des compétences requises pour obtenir le diplôme d’ingénieur de CentraleSupélec. Le nombre de places ouvertes en 2018 via ce concours d’entrée est 30.

Les candidats doivent être excellents dans un ou plusieurs domaines scientifiques. Le niveau en Mathématiques est très important pour le concours d’entrée et pour le programme ingénieur de CentraleSupélec.

Titres requis pour candidater et éligibilité

Titre requis pour candidater : les candidats doivent être titulaires d’une licence (L3 d’une université française) ou d’un bachelor (d’une université non française) en sciences (mathématiques, physique ou mécanique) ou en ingénierie.

Les candidats préparant le titre requis peuvent candidater pendant leur dernière année de  formation. L’admission éventuelle sera alors prononcée sous réserve de l’obtention du titre préparé, à la première session où le candidat peut s’y présenter.

En outre, les conditions d’éligibilité sont les suivantes.

  • Les candidats ne peuvent pas postuler plus d’une fois.
  • Les candidats ne peuvent pas avoir suivi les deux années de Classes Préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques françaises (CPGE). Tout élève ayant pris une inscription en mathématiques spéciales est réputé avoir suivi les deux années de CPGE au sens de ce paragraphe, même s’il a démissionné avant la fin de cette deuxième année.
  • Les candidats ne peuvent pas avoir suivi un programme d’étude en vue de la préparation d’un diplôme d’ingénieur. Tout élève ayant pris une inscription dans un cycle de formation débouchant sur un diplôme d’ingénieur (école d’ingénieur, programme universitaire préparatoire, etc.) est réputé avoir suivi un programme préparatoire d’une école d’ingénieur au sens de ce paragraphe, même s’il s’est arrêté avant la fin de la deuxième année.
  • Les candidats ne peuvent pas avoir été inscrits en dernière année de Master ou dans un programme doctoral.
  • Les candidats ayant la nationalité française doivent être en situation régulière au regard des articles L113-1 et suivant du code du service national, faisant obligation aux jeunes françaises et français de se faire recenser et de participer à la journée défense et citoyenneté.

L’attention des candidats est attirée sur le fait que la nationalité n’est pas une condition d’éligibilité.

La maîtrise de la langue française n’est pas requise pour candidater. L’intégralité du processus de candidature ainsi que le concours d’entrée peuvent se dérouler en langue anglaise.

Les candidats handicapés ou atteints d’une maladie chronique peuvent demander des dispositions particulières d’aménagement. Ils doivent se faire connaître au moment de l’inscription.

Modalités d’inscription

Les candidats doivent soumettre leur dossier en ligne sur le site d'inscription.

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 30 avril 2018.

Les dossiers incomplets, ou pour lesquels les frais de dossiers n’auront pas été acquittés, ne seront pas examinés.

En fonction de leur parcours académique, les candidats inscrits devront choisir une des 3 voies du concours :

  • Mathématiques
  • Physique
  • Mécanique

 

Admissibilité

Les candidats sont admis à passer les épreuves écrites et orales en fonction du contenu de leur dossier d’inscription. La sélection est faite sur les résultats académiques, la lettre de motivation du (de la) candidat(e) et les lettres de recommandation produites par des professeurs de son université.

Les candidats sélectionnés seront prévenus par e-mail avant le 16 mai 2018. Il leur appartient de fournir une adresse email fiable, ne changeant pas au cours du processus de candidature et de s’assurer que les filtres éventuels ne bloquent pas les messages qui leur sont envoyés par CentraleSupélec.

Epreuves écrites et orales

Les épreuves d'entrée sont organisées en 3 voies, selon le choix effectué par les candidats au moment de l’inscription : Mathématiques, Physique, Mécanique.

 

Les programmes des différentes épreuves sont très prochainement disponibles sur un site dédié.

Epreuves écrites

Les épreuves écrites se dérouleront le lundi 11 juin 2018. Les candidats devront être présents dans la salle de composition 15 minutes avant le début des épreuves.

La première épreuve écrite, d'une durée de 2 heures, est constituée d'exercices dans les thèmes de Mathématiques, Physique ou Mécanique. Le but est d'évaluer le niveau du (de la) candidat(e) dans un domaine scientifique proche de celui de sa Licence ou de son Bachelor. Le résultat de cette épreuve est une note entre 0 et 20.

Le QCM est une liste de questions permettant d'évaluer le niveau des connaissances en Physique (pour la voie Mathématique) ou en Mathématiques (pour les voies Physique et Mécanique). Le résultat de cette épreuve est une note entre 0 et 20. Les candidats ne seront pas autorisés à sortir pendant la durée de cette épreuve, sauf pour raison médicale.

Pour les épreuves écrites, l'utilisation de tout document est interdite à l’exception d'un dictionnaire de langue française ou anglaise, au format papier. Tout équipement électronique est interdit ce qui inclus les calculatrices, ordinateurs, tablettes, téléphones portables, montres connectées (liste non limitative). Les téléphones portables doivent être en position éteinte (et pas seulement en mode sonnerie désactivée), rangés et hors de portée du candidat.

Les candidats n'ont besoin que d'un stylo, à encre bleue ou noire. Les feuilles de composition et de brouillon sont fournies par le centre d'examen.

Epreuves orales et entretien

Les épreuves orales se dérouleront les mardi 12 juin 2018 et mercredi 13 juin 2018.

Lors de chaque oral de 30 minutes, l'examinateur donne un exercice au candidat.

L'évaluation est fondée sur l'aptitude à aborder un problème, dont la solution est a priori inconnue du (de la) candidat(e), l'examinateur pouvant le (la) guider.

Le résultat de chaque oral est une note entre 0 et 20.

Pendant l'entretien de 30 minutes, la motivation du (de la) candidate à réussir le programme ingénieur de CentraleSupélec sera évaluée. Le résultat sera donné sous forme d'une lettre : A (excellent), B (bon), C (insuffisant).

Admission

Un total de point sera calculé en appliquant les coefficients suivants aux notes obtenues aux différentes épreuves

  • Epreuve écrite de 2 heures : 20
  • QCM d’1 heure : 14
  • Epreuve orale 1 : 33
  • Epreuve orale 2 : 33.

Les candidats seront classés en fonction de leur résultat aux épreuves scientifiques et à l’entretien. Les candidats dont les résultats sont jugés insuffisants ne seront pas classés.

La liste des candidats classés sera annoncée le 15 juin 2018. Le jury peut classer un nombre de candidats inférieur au nombre de places ouvertes.

L'admission des candidats sera prononcée par le Directeur de CentraleSupélec dans l’ordre du classement et conditionnée à l’obtention du Diplôme requis. L'admission d'un candidat sera définitive quand le processus complet d'inscription aura été mené à terme, le (la) candidat(e) ayant fourni les documents officiels relatifs à la Licence ou au Bachelor et s'étant acquitté des droits d'inscription.

Secrétariat du concours et centres d’examens

Le secrétariat du concours peut être joint

Par e-mail : admissions@centralesupelec.fr

Par téléphone : +33 1 75 31 63 23

Par courrier :

CentraleSupélec – Gif-sur-Yvette Campus
Plateau de Moulon
3 rue Joliot-Curie
F-91192 Gif-sur-Yvette Cedex

Le centre d’examen est : Gif-sur-Yvette.

Cursus Ingénieur CentraleSupélec : admission sur concours

centrale supélec

Le concours sur épreuves porte sur le programme des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques (CPGE). Le niveau minimum requis correspond à deux années de préparation après le baccalauréat. Des épreuves distinctes sont proposées en fonction de la filière d'origine des candidats (MP, PC, PSI, PT, TSI). Pour chaque filière, une brochure donne les instructions relatives au concours et précise les conditions et la procédure d'inscription, les modalités du concours (nature, dates, horaires et coefficient des épreuves) ainsi que les centres d'écrit et d'oral.

Candidats issus des filières MP, PC, PSI et TSI

 

Les candidats des filières MP, PC, PSI et TSI peuvent consulter et télécharger la brochure à partir du serveur Web du Concours CentraleSupélec (http://centrale-supelec.scei-concours.org). Ils y trouveront également les sujets des épreuves écrites et les rapports du jury des sessions antérieures.

Pour tout renseignement concernant les inscriptions (demande de brochure, procédure d'inscription) ou le déroulement du concours, les candidats doivent s'adresser au Secrétariat du Concours Centrale-Supélec :  contact@concours-centrale-supelec.fr

Candidats issus de la filière PT

L'organisation du concours pour la filière PT est gérée par la Banque PT. Les candidats issus de cette filière peuvent consulter et télécharger la brochure à partir du serveur Web de la banque filière PT (http://www.banquept.fr).

Pour tout renseignement concernant les inscriptions (demande de brochure, procédure d'inscription) ou le déroulement du concours, les candidats doivent s'adresser au :

Secrétariat du Service des concours banque filière PT
24 rue Pinel
75013 PARIS
Tél. : 01 44 06 93 31/30
Fax : 01 44 06 93 39
Email : contact@banquept.com

 

Candidats étrangers
 

Outre les possibilités d'admission par les mêmes voies que les candidats français, les candidats étrangers peuvent bénéficier de filières d'admission spécifiques : le concours « étrangers » pour les filières MP, PC et PSI et le concours spécial du « cycle international » pour les filière MP et PC.

Le concours « étrangers » se déroule en France. Les épreuves sont identiques à celles du concours Centrale-Supélec, à l'exception de l'épreuve de langue et du coefficient appliqué à l'épreuve de rédaction. Ce concours est réservé aux candidats étrangers titulaires du baccalauréat français (ou d'un diplôme étranger admis en équivalence du baccalauréat français en vue de la poursuite d'études universitaires) et ayant suivi les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles en France.

Le concours spécial du « cycle international » est réservé aux étudiants étrangers n'ayant pas poursuivi d'études supérieures en France. Les épreuves écrites se déroulent à l'étranger, dans les pays (Liban, Maroc, Syrie, Tunisie) où il existe des formations portant sur le programme des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. Les épreuves orales ont lieu à CentraleSupélec.

Pour tout renseignement concernant les inscriptions (demande de brochure, procédure d'inscription) ou le déroulement de ces concours, les candidats doivent s'adresser au secrétariat du concours Centrale-Supélec (https://www.scei-concours.fr/concours.php).

 

Diplôme de spécialisation du cursus Supélec

Le diplôme de spécialisation est un diplôme d'Ecole pouvant se faire sur l'un des trois campus de l'Ecole (Gif, Metz ou Rennes) et correspond à la troisième année du cursus ingénieur Supélec. Il est accessible aux étudiants ayant obtenu un diplôme d'ingénieur et souhaitant se spécialiser dans un des cinq domaines de l'Ecole :

Spécialisation en AUTOMATIQUE

  • Automatique et Systèmes (Gif)
  • Ingénierie des Systèmes Automatisés(Rennes)

Spécialisation en ÉNERGIE

  • Conversion d’Énergie (Gif)
  • Énergie (parcours Énergie Électrique) (Gif)

Spécialisation en INFORMATIQUE

  • Systèmes Interactifs et Robotique (parcours Informatique) (Metz)
  • Systèmes d’Information Sécurisés (Rennes)
  • Systèmes Informatiques (Gif)

Spécialisation en TÉLÉCOMMUNICATIONS

  • Électromagnétisme et Communications (Gif)
  • Télécommunications (Gif)
  • Systèmes Photoniques et de Communications (Metz)

Spécialisation en TRAITEMENT DU SIGNAL & ÉLECTRONIQUE

  • Systèmes Électroniques, Réseaux et Images (Rennes)
  • Mathématiques Appliquées (Gif)
  • Circuits et Systèmes Electroniques Intégrés (Gif)
  • Systèmes Interactifs et Robotique (parcours Signal) (Metz)

 

Candidater

Le recrutement est ouvert aux élèves français ou étrangers sans partenariat au tarif de 14 900 €.

Ce diplôme est également ouvert aux élèves étrangers dans le cadre de programmes d’échanges de CentraleSupélec avec des universités étrangères (contacter le service International de l'Ecole) et, dans le cadre du programme Freemove, aux élèves français dans le cadre d’accords de double diplôme avec des écoles d’ingénieurs françaises.

Les candidats à l'admission seront convoqués à un entretien individuel.

Les étudiants intéressés doivent télécharger, compléter et retourner le dossier de candidature téléchargeable ici  avant le 23 mars 2018.

Pour tout complément d'information, contacter :

CentraleSupélec
DCIS - Campus de Gif
Tél. : + [0]1 75 31 63 23
E.mail : admission-sur-titres@supelec.fr

Admission voie DUT ingénieur CentraleSupélec

CentraleSupélec organise un concours d’entrée pour sélectionner des étudiants des Instituts Universitaires de Technologie (IUT) ayant le potentiel d’acquérir en 3 ans l’ensemble des compétences requises pour obtenir le diplôme d’ingénieur de CentraleSupélec via une voie en apprentissage.

Seule la voie en apprentissage est ouverte aux étudiants venant d'IUT.

Ce concours est spécifique aux candidats venant d'IUT  et n'est donc pas le même que celui passé par les candidats issus des classes préparatoires.

Titres requis pour candidater et éligibilité

Les candidats doivent être inscrits en 2ème année d’un Institut Universitaire de Technologie en 2017-2018, dans l’une des 3 spécialités :

  • Génie Électrique et Informatique Industrielle
  • Mesures Physiques
  • Réseaux et Télécoms

Un descriptif du cursus ingénieur en apprentissage est disponible sur ce lien.

Les conditions d’éligibilité au concours sont disponibles sur ce lien

Le cursus par apprentissage mène au même diplôme qu’en filière étudiante.

Modalités d’inscription

Les candidats doivent soumettre leur dossier en ligne sur ce site d'admission à partir du 1er mars 2018.

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 10 avril 2018, midi, heure de Paris.

La sélection des candidats au concours est faite sur les résultats académiques, la lettre de motivation du candidat et les lettres de recommandation produites par des professeurs de son IUT. Les candidats sont admis à passer les épreuves du concours en fonction du contenu de leur dossier d’inscription.

En fonction de leur parcours académique, les candidats inscrits devront choisir une des 2 voies du concours :

  • Physique
  • Ingénierie électrique

Les candidats sélectionnés seront prévenus par message électronique avant le 9 mai 2018.

Les candidats doivent déposer leur dossier directement sur le site web ; néanmoins, les appréciations et recommandations des Directeurs d'IUT sont fortement souhaitées, et peuvent être déposées en pièces jointes au dossier de candidature sur le site d'admission.

Le concours ouvert à ces étudiants est un concours spécifique s'adressant uniquement aux étudinats en provenance d'un DUT GEII, MP et RT.

ll ne s'agit en aucun cas d'un concours commun avec les candidats issus des classes préparatoires.

Admission par la validation des acquis de l'expérience (VAE)

CentraleSupélec ouvre la Validation des Acquis de l'Expérience au titre des diplômes :

Vous possédez une expérience professionnelle ainsi qu’un niveau de connaissances, compétences et  responsabilités qui sont du niveau ingénieur mais vous n’avez pas de diplôme d'ingénieur. Vous pouvez réfléchir à demander le diplôme d'ingénieur par la voie de la VAE, dispositif qui permet la reconnaissance par un diplôme, des acquis et compétences constitués du fait de votre expérience dans la vie active.

Sachez que c'est un processus long qui demande un fort investissement personnel et financier. Il est en particulier important pour nous de bien comprendre votre projet professionnel ainsi que votre motivation à vous inscrire dans une démarche de VAE. La validation des acquis de l’expérience n’est donc pas une simple équivalence mais bien une démarche pour obtenir un diplôme correspondant à votre expérience professionnelle et vos acquis.

Vous retrouverez sur ce site les informations qui vous seront utiles pour votre démarche VAE.

La VAE : qu’est-ce que c’est et à qui s’adresse-t-elle ?

Instaurée par la Loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la VAE est une voie d’accès au diplôme, au même titre que la formation initiale, la formation continue et l’apprentissage. Elle donne la possibilité aux personnes pouvant justifier d’un an d’expérience (activité professionnelle salariée, non salariée ou bénévole) en lien direct avec le diplôme visé de faire valider tout ou partie des connaissances et compétences requises pour l’obtention du diplôme.

La VAE à CentraleSupélec

La VAE sera accessile pour le diplôme ingénieur CentraleSupélec dans le cadre du nouveau cursus.

 

Les différentes étapes de la VAE  

Le processus VAE à CentraleSupélec est articulé en trois phases de vérification successives :

  • Phase 1 : étude de la recevabilité administrative et pédagogique de la candidature (Livret 1)

Cette première phase qui fait suite à la décision du candidat d’entrer dans une démarche VAE est une phase fondamentale de diagnostic qui permet d’évaluer d’une part la recevabilité administrative de la demande du candidat, c’est-à-dire vérifier si les conditions d’expérience correspondent bien à celles prévues dans les textes légaux et d’autre part, la recevabilité pédagogique et la faisabilité du projet de VAE, c’est-à-dire la capacité du candidat à démontrer, grâce aux expériences professionnelles qu’il a effectivement mises en œuvre (et avec succès), les compétences visées par le diplôme d’ingénieur et qu’il est dans de bonnes conditions pour mener à bien son projet de VAE.

  • Phase 2 : élaboration du dossier de preuves (Livret 2) justifiant l’expérience acquise au regard du diplôme visé sur la base d’éléments de preuve

C’est la phase essentielle de rédaction du dossier de Livret 2 – parcours, expériences et éléments de preuve. Le candidat doit par la description de ses expériences professionnelles démontrer qu’il possède les différentes compétences décrites dans le référentiel du diplôme et le niveau de performance attendu. Si le candidat ne passe pas d’épreuves, il doit cependant réunir les preuves qui vont lui permettre d’étayer ses déclarations. Pour cette phase le candidat peut, s’il le souhaite, bénéficier d’un accompagnement méthodologique par un tuteur VAE.

  • Phase 3 : examen du dossier et soutenance devant un jury pluridisciplinaire de VAE composé de professionnels et d’enseignants-chercheurs du domaine

C’est la phase finale du processus de VAE : le dossier écrit du candidat est communiqué aux membres du jury puis, le candidat est invité à présenter oralement son parcours et les éléments attestant de la maitrise des compétences visées par le diplôme, l'objectif étant d’évaluer l'adéquation entre les acquis de son expérience et les compétences certifiées par le diplôme visé. Le jury sera en particulier attentif au parcours, aux réalisations et méthodologies mises en œuvre, ainsi qu’aux connaissances et compétences mobilisées pour agir.

Tarifs de la VAE

  • Phase 1 - Traitement administratif et vérification de la recevabilité administrative de la candidature : 200 €
  • Phase 1 - Étude de faisabilité (analyse « Livret 1 ») : 800 €
  • Phase 2 - Préparation du dossier de preuves « Livret 2 » : 1500  €
  • Phase 2 - Inscription au diplôme : 3500 €
  • Phase 2 - Accompagnement pour la constitution du dossier (facultatif) : 2000 €
  • Phase 3 - Constitution du jury de VAE : 2000 €
  • Phase 3 - 2eJury de VAE (en cas de validation partielle) : 2000 €

La procédure de VAE et la reprise d’études peuvent être financées au titre de la formation professionnelle continue par l’employeur ou par différents organismes.

Calendrier

Deux sessions sont prévues chaque année, avec le calendrier suivant :

Calendrier

Deux sessions VAE sont prévues chaque année, avec le calendrier suivant :

Phases

 

Session Automne

Session Printemps

Phase 1

Ouverture Session VAE

1ère Réunion d’information collective

Clôture dépôt du « Livret 1 » dûment rempli par le candidat, Règlement Phase 1

Avis sur recevabilité de la demande

 

Début Juin année N

Début Oct. année N

Mi-Nov. année N

Début Fév. année N+1

Début Oct. année N-1

Mi-Jan. année N

Début Mars année N

Début Mai année N

Phase 2

2ème Réunion d’information collective et entretien avec le Responsable VAE

Envoi Livret 2 et premiers éléments de preuve

Bilan intermédiaire sur le Livret 2

Dépôt du Livret 2 du dossier rédigé par le candidat

Mi-Fév. année N+1

Début Juin année N+1

Mi-Juin année N+1

Début Oct. année N+1

Mi-Mai année N

Début Oct. année N

Mi-Oct. année N

Début Jan. année N+1

Phase 3

Soutenance et jury VAE et Décision

Cérémonie de fin d’étude

Jury de diplomation

 

Fin Nov. année N+1

Mi-Déc. année N+1

Fin Jan. année N+2

 

Mi-Mars année N+1

Mi-Déc. année N+1

Fin Jan. année N+2

 

Pour l’année 2017 de « lancement » de la procédure VAE, la réunion d’information collective aura lieu le 8 Novembre 2017 14h00-16h00, sur le campus de Gif-sur-Yvette.

Si vous êtes intéressés par la VAE, votre présence à cette réunion est obligatoire. Merci de vous renseigner et de confirmer votre participation auprès de :

Marion Taupin, Responsable Administratif VAE, marion.taupin@centralesupelec.fr

Contacts VAE 

  • Christophe Gallon, Directeur de l’organisation de la scolarité

christophe.gallon@centralesupelec.fr

 

  • Patrick Aldebert, Responsable Pédagogique VAE

patrick.aldebert@centralesupelec.fr

 

  • Marion Taupin, Responsable Administratif VAE

marion.taupin@centralesupelec.fr