CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Cursus Ingénieur Centralien

"Le projet centralien : une ambition d’excellence partagée par tous les diplômés du cursus Ingénieur Centralien."

Préparer des leaders de très haut niveau scientifique et technique, entrepreneurs et innovateurs, tel est le projet centralien : une ambition d’excellence partagée par tous les diplômés du cursus Ingénieur Centralien.

Le projet pédagogique de CentraleSupélec perpétue l’héritage d’excellence, mêlant réalisations scientifiques et techniques, innovation et esprit d’entreprise.   
Cette excellence se retrouve au sein des différents cursus proposés : cycle Ingénieur Centralien, Mastères Spécialisés, Master et Doctorat. Impliquée depuis ses origines dans le monde scientifique et économique, l’École entretient un large réseau de partenaires actifs, entreprises et universités du monde. 

 

L’École conçoit la formation d’ingénieur Centralien pour :

  • Faire de vous un ingénieur de très haut niveau scientifique et technique ;
  • Vous aider à acquérir un esprit et des capacités de leader, d’entrepreneur et d’innovateur ;
  • Vous préparer à affronter le monde et les grandes questions de société grâce à une forte capacité d’adaptation ;
  • Vous permettre d’appréhender l’environnement social et multiculturel d’une entreprise. "

 

Concours et conditions d’admissions

Le projet éducatif de l’École implique que les élèves ingénieurs, dotés d'une grande puissance de travail, aient cultivé rigueur, logique, capacité d'abstraction et agilité intellectuelle.
C'est pourquoi le recrutement de CentraleSupélec est fait majoritairement par un concours sur le programme des classes préparatoires.

Pour le cursus Ingénieur Centralien, 390 places sont ouvertes par le concours sur épreuves Centrale-Supélec (350 pour les élèves français, 20 pour les élèves internationaux en classes préparatoires en France et 20 pour élèves internationaux en classes préparatoires à l'étranger).

Cette voie est complétée par d'autres concours sur titres et épreuves. 150 places sont ouvertes pour d'autres filières : passerelles universitaires, recrutements spécifiques pour étrangers.

CONTACTS

Admissions

Téléphone : 01 41 13 11 29
Fax : 01 41 13 15 13

Courriel : admissions@ecp.fr

Concours Centrale / Supélec

Téléphone : 01 41 13 11 29
Fax : 01 41 13 15 13

Courriel : contact@concours-centrale-supelec.fr

VIDEO

Revoir le LIVE avec Campus-Channel

Le concours d'entrée pour les classes préparatoires

Les étudiants reçus au concours sont admis comme élèves-ingénieurs.

Ce concours porte sur le programme des Classes Préparatoires aux grandes écoles scientifiques. Le niveau correspond à deux ans minimum de préparation après le baccalauréat. Cette préparation s'effectue généralement dans les Classes Préparatoires aux grandes écoles scientifiques des lycées

Concours Centrale-Supélec étrangers

Seuls  les  candidats  ne  possédant  pas  la  nationalité  française  à  la  date  de  clôture  des  inscriptions  et  qui  suivent  les  classes  préparatoires  en  France peuvent  s’inscrire. Les  candidats  reçus  en  provenance  du  concours  Centrale-Supéléc  étranger  ou  SupOtique  étranger  seront  admis en première année en qualité d’élève-stagiaire et obtiendront la qualité d’élève-ingénieur  s’ils  sont  admis  à  passer  en  deuxième  année.  Les  élèves-stagiaires  ne  peuvent qu’exceptionnellement être autorisés à redoubler une année d’études.

Places offertes :

  • 18 places sur programme MP
  • 6 places sur programme PC
  • 8 places sur programme PSI

Concours international : Seuls  les  candidats  ne  possédant  pas  la  nationalité  française  à  la  date  de  clôture  des  inscriptions  qui  n’ont  pas  suivi  d’études  supérieures  en  France, et  qui  sont  présentés  par  un  lycée  en  liaison  avec  l’ambassade  de  France,  en  Côte  d’Ivoire, au Gabon, au Liban, au Maroc ou en Tunisie, peuvent s’inscrire.

Les  candidats  ne  peuvent  pas  s’inscrire  à  la  fois  au  cycle  international  et  à  une  autre  voie  d’accès  aux  Écoles  Centrales,  CentraleSupélec  ou  SupOptique.  Les  candidats  inscrits au cycle international ou au concours de l’École Centrale Casablanca ne pourront  pas  prétendre  à  l’admission  à  l’École  Centrale  Casablanca  par  la  voie  du  CNC  Marocain.

Cycle international

L'admission au cycle international est ouverte aux candidats étrangers ayant débuté une formation universitaire depuis 2 ou 3 années, après avoir obtenu à l'étranger un diplôme équivalent au baccalauréat et n'ayant pas poursuivi d'études supérieures en France. 75 places sont ouvertes par ce type de recrutement. C'est par ce cycle que sont admis les élèves-stagiaires préparant un double diplôme T.I.M.E ou un double diplôme avec les universités de pays émergents.

Filière universitaire

Qui peut postuler ?

  • Les licenciés ès sciences souhaitant poursuivre des études d'ingénieur bénéficient de la possibilité d'être admis en première année dans l'une des cinq Écoles Centrales.
  • Les titulaires d'un diplôme étranger équivalent peuvent postuler dans les mêmes conditions.

Ces accès au groupe École Centrale ont pour objectif d'admettre des candidats ayant suivi un cursus universitaire complet, sauf dérogation exceptionnelle accordée par le jury (exemple : maladie de longue durée). En conséquence, les candidats étant passés par les classes préparatoires aux Grandes Écoles ne seront pas retenus sauf circonstances exceptionnelles appréciées par le jury.

CASTIng = Concours d'Admission Sur Titre Ingénieur du groupe École Centrale

Pour simplifier les modalités d'accès de tous les étudiants en licence ès sciences : une seule série d'épreuves en un lieu unique est prévu. Tout diplômé d'une licence scientifique à caractère généraliste peut se présenter au CASTIng, Concours d'Admission Sur Titre Ingénieur du groupe École Centrale.

L'origine universitaire des admis

Les admis dans le cursus Ingénieur Centralien par la voie CASTIng proviennent de nombreuses universités de toute la France, notons entre autres : Paris 1 Sorbonne, Paris 5 Descartes, Paris 6 UPMC, Paris 7 Diderot, Paris 9 Dauphine, Paris 11 Orsay, Cergy, Versailles, Universités de Toulouse, Bordeaux, Marseille / Avignon, Lyon, Grenoble, Nice, Lille, Nancy / Metz, Nantes, Bretagne...

Dates clés

  • Fin janvier 2017 : ouverture des pré-inscriptions en ligne le sur le site officiel du concours CASTing
  • 14 avril 2017 : clôture des pré-inscriptions en ligne
  • 18 avril 2017 : Les dossiers de candidature [version papier] devront être réceptionnés au plus tard à cette date, le cachet de la poste faisant foi.
  • Concours CASTing - Ecole Centrale de Lille (voir adresse ci-dessous)
  • mi-mai 2017 : jury d'admissibilité - Publication des résultats à l’issue de la tenue du jury d’admissibilité
  • mi-juin 2017 : concours d'admission à l'École Centrale de Lille et délibération du jury, puis communication des résultats
     

Adresse postale et lieu du concours :

Ecole Centrale Lille
Recrutement CASTIng

Cité Scientifique - CS20048
59651 Villeneuve d'Ascq Cedex
France

Admission

La procédure d'admission comporte deux étapes :

  • une présélection effectuée sur dossier ;
  • des épreuves d'admission :
    • une épreuve scientifique écrite,
    • une épreuve scientifique orale,
    • un entretien.

L'entretien évaluera la motivation et le projet professionnel du candidat.
Les deux épreuves scientifiques, choisies parmi Mathématiques, Physique et Mécanique, seront déterminées par le comité de présélection en fonction du cursus de chaque candidat présélectionné. Les programmes seront communiqués un mois avant les épreuves.
Le jury, composé des représentants des cinq Écoles Centrales métropolitaines, apprécie l'ensemble des résultats du candidat. Le jury est souverain.
Les étudiants ayant passé le concours avec succès seront affectés dans les écoles en fonction des choix qu'ils auront exprimés dans leurs dossiers de candidature et de leurs résultats au concours.

CONTACT

Erick Herbin
Responsable CASTing Cursus Ingénieur Centralien

Les points forts du cursus

Les incontournables du cursus

  • Entre 8 et 25 mois en entreprise
  • 6 mois minimum à l’étranger (12 mois en moyenne)
  • 2 langues vivantes obligatoires
  • Travail en mode projet
  • 3e année matricielle : 8 options et 6 filières
  • Possibilité de suivre :
    • le parcours Recherche
    • la voie par Apprentissage
    • le parcours Entrepreneuriat
    • le parcours Data Sciences
    • le parcours Digital
       

LES 4 AXES MAJEURS DE L'ENSEIGNEMENT :

LES SCIENCES

Approfondir une forte culture scientifique et technique dans un environnement mondial complexe.

Mathématiques, physique, sciences de l’information - et technologies de l’ingénieur - énergétique, procédés, mécanique, génie industriel constituent la base de l’excellence scientifique pluridisciplinaire des futurs ingénieurs centraliens. Cette excellence scientifique leur permet de concevoir des systèmes de produits et services innovants dans un environnement mondial complexe et concurrentiel.

Etienne Klein, Introduction à la Cosmologie

Erick Herbin, directeur du département Mathématiques CentraleSupélec, cursus centralien.

 

L'ENTREPRISE

Apprendre à conduire et gérer des projets dans leur environnement social, humain et multiculturel.

Tout au long du cursus, les élèves-ingénieurs approfondissent leur connaissance du fonctionnement des entreprises, ainsi que leurs capacités à les créer, les diriger et les développer et les faire évoluer. Il s’agira pour vous de savoir inventer, concevoir, réaliser, vendre, distribuer et recycler des produits et services à forte valeur ajoutée, répondant aux besoins des consommateurs de tous les pays.

 

LE MONDE

Répondre aux grands enjeux du XXIe siècle par l’action, l’engagement et la prise de responsabilité sociale.

Pour répondre aux grands enjeux du XXIe siècle par l’action, l’engagement et la prise de responsabilité sociale, l'École sensibilise ses élèves (conférences, visites, projets de recherche) à 7 des principaux enjeux scientifiques, économiques et sociétaux auquel le monde est confronté : l’environnement, les transports, l’urbanisation, la santé et les biotechnologies, l’énergie, l’économie et la finance, l’information.

 

LE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

Devenir des hommes et femmes d’influence, internationaux, leaders, entrepreneurs, innovateurs.

Grâce aux ateliers de développement professionnel à la pédagogie innovante, puis des filières métier, les élèves développent leurs compétences d’ingénieur : travail en équipe multiculturelle, communication, organisation, leadership, prise de recul, etc. et leur propre projet professionnel.

 

Professeur Thierry Schuller : le co-encadrement de petites classes

La pédagogie par projet au sein du cours « ingénierie numérique et collaborative »

Présentation de la Classe inversée

Contacts

Responsable du cursus ingénieur Centralien

Guillaume Puel – guillaume.puel@centralesupelec.fr

 

 

À télécharger 

A revoir

 

  • Le LIVE avec Campus Channel

Le déroulement du cursus

Construire son parcours personnel

  3 cursus délivrant uniquement
le diplôme d'Ingénieur Centralien
  3 cursus délivrant un double-diplôme : Ingénieur Centralien + diplôme d'une université partenaire INTERNATIONALE

S5

Cursus Ingénieur Centralien

 

Cursus Ingénieur Centralien

S6

Cursus Ingénieur Centralien

 

Cursus Ingénieur Centralien

  Stage opérateur   Stage opérateur

S7

Cursus Ingénieur Centralien

 

Cursus Ingénieur Centralien

S8

Inter-
national
à l'univ.
Inter-
national
en
entreprise
Intern.
à l'univ
OU en
entreprise
 

Cursus Ingénieur Centralien

S9

Cursus Ingénieur Centralien

Cursus Ingénieur Centralien

Césure

 

Double-
diplôme
inter-

Double-
diplôme
inter-

Stage
en

S10

      national
avec
stage
intégré au cursus
national
sans
stage
intégré au cursus
entreprise
   
   
Stage en
entreprise
Stage en
entreprise

S11

    Cursus Ingénieur Centralien        

S12

    Cursus Ingénieur Centralien   Stage en entreprise Stage en entreprise Double-
diplôme inter-
national
sans
stage
intégré au cursus
 

S13

    Stage en entreprise        
 
              Stage en entreprise

 

La première année

Les semestres 5 et 6

Pour permettre à chaque élève-ingénieur de suivre un cursus correspondant au mieux à ses aspirations tout en maintenant le caractère généraliste qui est la marque de la formation centralienne, le cursus centralien offre une formation généraliste d'excellence.

Le parcours commun

Le parcours commun se déroule sur les deux premiers semestres sur le campus de Châtenay-Malabry. Ce parcours fournit aux élèves les compétences et connaissances indispensables à tout ingénieur centralien.

Il se répartit entre 5 grands domaines :

  • Sciences de l’ingénieur (transferts thermiques, mécanique, thermodynamique appliquée …),
  • Sciences de la matière et du vivant (physique quantique et statistique, biologie…),
  • Sciences de l’entreprise (finance d’entreprise, génie industriel, management de projet…),
  • Mathématiques et sciences de l’information (probabilités, systèmes embarqués, simulation / optimisation…),
  • Sciences humaines et sociales (ouverture culturelle, philosophie des sciences…).

Par ailleurs, une première appréhension du travail en équipe est proposée à travers le projet Enjeux, qui rythme la première année et dont le lancement est assuré par les conférences enjeux de septembre.

Cours

Cours d'Erick Herbin, directeur du département de Mathématiques : "Mesure de probabilité et loi d'une variable aléatoire."

Cours de Jean-Michel Gillet, Introduction aux physiques quantique et statistique

Détails des enseignements par département 

Contact

Direction du cursus Ingénieur Centralien
Secrétariat
Téléphone : 01 41 13 14 66
Courriel : direction.etudes@ecp.fr

La deuxième année : les semestres 7 & 8

Dès la 2e année, les élèves choisissent des cours électifs pour personnaliser leurs parcours en fonction des aspirations développées en première année.

 

Le parcours différencié en semestre 7

Il propose aux élèves une première personnalisation de leur cursus tout en conservant un caractère généraliste. L’élève pourra choisir 5 cours électifs répartis dans les 5 grands domaines de l’offre de cours. La règle de choix est garante du caractère généraliste de notre formation : les élèves devront choisir jusqu’à trois cours maximum par domaine proposé.

Par ailleurs, les élèves suivront des cours obligatoires :

  • Économie (24h),
  • Management de projets (15h),
  • Ateliers Développement Professionnel & Leadership (34h),
  • Choix et réalisation d’un projet Innovation,
  • Participation aux jeux d’entreprise,
  • Deux langues obligatoires,
  • Sport.

 

Le parcours personnalisé en semestre 8

Il s’agit de donner la possibilité de construire un semestre personnalisé en cohérence avec le projet d’avenir de chaque élève. Il est possible de :

  • soit suivre son semestre à l’École Centrale Paris,
  • soit partir à l’international :
    • dans un cadre académique,
    • en laboratoire,
    • en entreprise.

 

Les élèves effectuant leur semestre 8 à Centrale Paris devront suivre 5 cours de leur choix (sans règle de restriction de choix), les cours de langues (LV1 et LV2) et de sport. Ils devront aussi réaliser un projet innovation ou associatif.
Les élèves partant à l’international se verront proposer une large possibilité de choix par nos universités et entreprises partenaires.

 

Le programme Radical Innovation Design

Ce cours vise à enseigner la méthodologie d’innovation radicale tirée par les usages Radical Innovation Design® (RID), au travers d'une pédagogie dynamique et innovante. Il s'intégre dans un dispositif d'enseignement plus large, le programme Radical Innovation Design (ou RID), qui permet aux étudiants de mener pendant un semestre un véritable projet d'innovation pour et avec un partenaire industriel, en déployant la méthodologie RID avec des coaches enseignants experts de la méthode.

Le cours Innovation Radicale 2016, c'était :

  • 40 étudiants, issus du cursus ingénieur Centralien, du Mastère Spécialisé Technologie & Management, et du Master 1 Ingénierie des Systèmes Complexes de l'Université Paris-Saclay
  • 5 groupes projets
  • 4 entreprises partenaires : la chaire Anthropolis, Renault, Stanley Black & Decker, Valeo
  • 7 membres de l'équipe pédagogique

 

Témoignages

  • Maxime Van de Moortel, élève-ingénieur admis directement en PHD Maths à Cambridge

  • Tristan Léger, élève-ingénieur 2ème année, admis directement en PHD Courant Institute New-York

Contact

Direction du cursus Ingénieur Centralien

Secrétariat

Téléphone : 01 41 13 14 66
Courriel : direction.etudes@ecp.fr

La 3e année : approfondissement et professionnalisation

Avec le souci de répondre au mieux aux attentes et aux exigences des employeurs de demain, nous avons complètement retravaillé le contenu et les objectifs de la dernière année de scolarité.
Forts des nombreux retours des entreprises, nous avons su conserver et renforcer nos points forts tout en intégrant les évolutions sociétales majeures à la formation professionnalisante de cette dernière année du cursus Ingénieur Centralien.
Cette dernière année du cursus Ingénieur Centralien permet :

  • d'approfondir des disciplines et des méthodes, de développer des compétences, à partir des bases acquises en 1re et 2e années, et de les mettre en application au travers de stages, projets et études de cas.
  • de préparer opérationnellement le jeune Centralien à son premier métier.
  • de lui donner l'impulsion initiale qui lui permettra de réussir tout au long de sa carrière.

Pour répondre à ce triple objectif, la 3e année se structure autour :

  • D'options pour :
    • Approfondir un domaine scientifique et technique et donner les compétences utiles pour réussir dans l'aval de l'option : secteurs et éventuellement outils / méthodes spécifiques à la pratique d'une discipline dans ces secteurs. 
    • Mettre l'élève dans des situations proches du monde de l'entreprise pour lui permettre d'affirmer ses compétences à la fois techniques et de leader/entrepreneur/innovateur.
  • De filières qui :
    • Contribuent à donner à l'élève les compétences « métier » qui lui permettront de réussir dans son futur métier en lui apportant outils et méthodologies. 
    • Le mettent dans des situations proches du monde de l'entreprise pour lui permettre d'affirmer ses compétences à la fois « métier » et d'innovateur / entrepreneur / leader.

Chaque élève choisit ainsi de façon indépendante, dans une organisation matricielle, une Filière (10 semaines) et une Option (23 semaines) et bénéficie ainsi d'une double formation.

Pour répondre à ce triple objectif, la 3e année se structure autour de :

  • Une semaine sur le fonctionnement et la gestion de l'entreprise ;
  • Des séminaires de Sciences humaines d'Entreprises ;
  • Une très grande ouverture vers l'entreprise à travers les parrainages ;
  • Un enseignement en fort lien avec les laboratoires de recherche ;
  • L'opportunité d'effectuer un master recherche en double cursus ;
  • Un stage de fin d'études professionnalisant qui concrétise le parcours de l'élève.

Les Options de 3e année du cursus Ingénieur Centralien :

  • Nouveauté 2016-2017 : Option Biotech Engineering
  • Option Aménagement et Construction durables
  • Option Énergie
  • Option Génie Industriel
  • Option Mathématiques appliquées
  • Option Mécanique, Aéronautique, Espace
  • Option Physique et Applications
  • Option Ingénierie des Systèmes Informatiques et Avancés

Les Filières "Premier Métier" de 3e année  

  • Filière Centrale Entrepreneurs
  • Filière Conception & Industrialisation de systèmes innovants
  • Filière Management Opérationnel
  • Filière Management de Projets à l'international
  • Filière Métiers de la Recherche
  • Filière Stratégie & Finance

En 3e année, en lieu et place de la 3e année, les possibilités suivantes sont offertes :

  • Suivre un double-diplôme chez l'un de nos partenaires académiques
  • Intégrer une majeure et mineure du cursus ingénieur Supélec, en 3e année, à Gif, Metz ou Rennes.

Les responsables d'options et de filières

Contacts

Direction du cursus Ingénieur Centralien

Secrétariat
Téléphone : 01 41 13 14 66
Courriel : direction.etudes@ecp.fr

Les projets au cœur du cursus

Le cursus Ingénieur Centralien permet d’acquérir et de cultiver les capacités à innover, à initier, porter et réussir le changement, la capacité à aborder des problèmes complexes interdisciplinaires.
L’un des objectifs majeurs est de mettre les élèves en situation concrète de « faire » et de réussir. C’est au travers de projets que les élèves pourront développer ces qualités. Tout au long de la scolarité, ils devront réaliser successivement :

  • un projet enjeux (1re année),
  • un projet innovation ou associatif (2e année)
  • un projet d’option (3e année).

Chacun de ces projets intègre les dimensions suivantes :

  • Un client, externe (« entreprise » au sens large) ou interne à l’École (un laboratoire de recherche, un service de l’École…) ;
  • Un réel enjeu, permettant une implication personnelle forte des élèves, avec des objectifs et des livrables précis permettant de développer une culture du résultat ;
  • Une approche pluridisciplinaire : représentative de la réalité du monde professionnel et qui montre les liens entre différentes dimensions scientifiques et techniques mais aussi avec les dimensions économiques, sociales, humaines, environnementales, juridiques et culturelles ;
  • Un travail en équipe, les élèves peuvent jouer successivement plusieurs rôles au fil des projets, l’équipe pouvant s’étendre à des étudiants d’autres formations (design, business…)  ;
  • Une acquisition conjointe de savoir/savoir-faire/savoir-être ;
  • Des possibilités de développer la créativité et l’innovation ;
  • Un coaching par des encadrants ;
  • Une évaluation par un jury, de façon professionnelle et rigoureuse, permettant d’évaluer la progression des élèves.

Grâce à cette méthode de travail, les élèves appréhendent toute la complexité du travail en équipe et la création de valeur collective.

Les projets Enjeux en 1re Année

Dès leur rentrée en 1re année, les élèves ingénieurs sont plongés dans un cycle de conférences inaugurales sur les grands enjeux du XXIe siècle.

7 thèmes majeurs sont abordés

  • Énergie : notamment renchérissement et raréfaction des énergies fossiles ;
  • Environnement : entre autres, sous l’angle des équilibres environnementaux ;
  • Santé et biotechnologies : l’ingénieur au cœur de problématiques des sciences de la vie et des systèmes de santé ;
  • Information et connaissance : impact des technologies de l’information et de la communication sur la société et son organisation ;
  • Territoires : bâtir durable : le développement durable est une composante essentielle dans la construction, notamment au travers de nouvelles normes environnementales ;
  • Transport et Mobilité : la mondialisation des échanges et l’accélération des moyens de transport engendrent une demande de plus en plus forte de mobilité ;
  • Mutations économiques : financiarisation des économies, délocalisation, commerce équitable, etc.

Après ce premier cycle de conférences, les élèves choisissent d’approfondir un des enjeux présentés grâce à :

  • Des conférences dédiées,
  • Des visites d’entreprises,
  • Une étude bibliographique en début de projet,
  • La conduite d’un projet proposé par une entreprise.

L’objectif principal de l’activité Enjeux

Permettre aux élèves de donner du sens à leur futur d’ingénieur, en les confrontant aux grands défis du XXIe siècle. Participant directement à la formation d’ingénieurs responsables et socialement impliqués, cette activité est également le premier contact avec le travail en mode projet, l’apprentissage du travail en équipe, le développement d’une approche transversale des problèmes, technique, économique, marketing etc. et ce, directement en contact avec des entreprises.

Contact 

Responsable
Franck Richecoeur – franck.richecoeur@centralesupelec.fr

Le projet Enjeux :

  • Travailler en mode projet pour produire un résultat tangible face à une demande d’un client,
  • Travailler en équipe,
  • Adopter une démarche structurée de résolution de problème et de gestion de projet.

Les projets Innovation

Les Projets en 2e année sont une activité pédagogique obligatoire qui se réalise en équipe. Ils correspondent à 360 heures de travail par élève, découpés en 3 créneaux de 120 heures, un en S7, deux en S8 et se répartissent en Projets Associatifs et Projets Innovation proposés par les Départements d’enseignement.
Les projets font l’objet d’un rapport écrit, d’une soutenance et d’une note en fin de chaque semestre. Chaque département d’enseignement distingue un projet exemplaire pour présentation publique au Prix de l’Innovation.

Le Projet Innovation propose aux élèves-ingénieurs de développer leur capacité à innover :

  • Par la pratique d’un des métiers de l’ingénieur pour :
    • produire des connaissances scientifiques (recherche),
    • développer des produits et des techniques (développement),
    • concevoir des produits, services ou des organisations (conception),
    • ou mettre en place des structures ou des événements (organisation).
  • Par l’approfondissement du travail en mode projet pour :
    • acquérir de l’autonomie dans la vision globale sur un projet et la capacité de programmation,
    • développer son réalisme, avoir des réalisations concrètes (prototypes, résultats scientifiques, maquettes, événements…) et des relations vraies,
    • développer son leadership et faire avancer ses idées.
  • Par la mise en œuvre d’une posture et d’une démarche d’innovateur faite d’ambition et d’ouverture disciplinaire qui demande de :
    • savoir dépasser les hypothèses de travail initiales face aux enjeux du projet ;
    • faire preuve de créativité et avoir la volonté de changer le système ;
    • confronter ses idées avec un état des connaissances et des réalisations.

Les projets sont évalués sur :

  • la rigueur dans la démarche adoptée tant en terme de gestion de projets que de résolution de problème et de démarche d’exploration,
  • la qualité d’ensemble des livrables : la validité des résultats, leur robustesse et leur nouveauté relative dans leur champ,
  • leur intérêt et leur impact pour le client (industriel ou recherche) explicités par un dossier de preuves de valeur créée pour le client.

Responsable

Eléonore Mounoud -  eleonore.mounoud@ecp.fr

Le projet Innovation :

  • Adopter une démarche novatrice faite d’ambition et d’ouverture.
  • Apporter des idées nouvelles dans la réalisation de produits, procédés, services, processus...
  • Créer de nouveaux usages pour contribuer à la performance et à la transformation des systèmes socio-économiques.

NEW BIZ FACTORY

La NewBiz Factory est un programme expérimental pour les étudiants de 2e année en lien avec des entreprises, lancé en 2016 en partenariat avec Oresys.

Bénéfices pour les étudiants

  • Un programme ayant pour vocation de diffuser la culture de l’entrepreneuriat auprès des étudiants
  • Un nouveau type de projet « entreprise » à destination des étudiants qui permet d’expérimenter le travail en équipes mixtes (élèves-ingénieurs / élèves filière ESSEC entrepreneurs) en mode start-up

Bénéfices pour les entreprises

  • Insuffler une culture d’intrapreneuriat aux cadres de l’entreprise
  • Découvrir des méthodes utilisées par les start-ups
  • Analyser / évaluer / valoriser un portefeuille d’innovations en s’appuyant sur des étudiants

Les livrables :

  • Etude de marché
  • Positionnement
  • Déclinaison du concept
  • Etude de la concurrence
  • Lien avec d’autres technologies
  • Indice de maturité
  • Business Model
  • Recommandations à l’entreprise...

Les projets associatifs
 

Certains projets associatifs répondent à des critères précis, en cohérence avec les orientations du Projet Éducatif de l’École et sont ainsi validés dans le cursus de 2e année.

Les équipes projets sont accompagnées par des enseignants ou des professionnels, suivant la nature du projet, et font l’objet d’une évaluation et d’une note prise en compte dans la scolarité. Les élèves valident ainsi des crédits ECTS.

Cette évaluation s’appuie sur la qualité des apprentissages en particulier au regard de la maîtrise des méthodes et outils de l’ingénieur, de la capacité à s’intégrer dans une structure, à l’animer et à la faire évoluer mais également la capacité à prendre en compte les enjeux économiques et professionnels.

L’ouverture culturelle, par exemple l’aptitude à rechercher des compétences externes et à les valoriser ou le respect des valeurs sociétales en cohérence avec les valeurs centraliennes, sont aussi pris en compte dans cette évaluation.

Au cours de ces projets d’envergure, les élèves se confrontent aux missions qu’ils auront dans l’entreprise. Ils fonctionnent comme une petite PME : objectifs, moyens humains et financiers, équilibre budgétaire, respect des délais, contacts avec des fournisseurs, démarche qualité, vie d’une équipe, analyse des risques, gestion de crise, responsabilité civile et pénale… Ils font des expériences complémentaires de l’acquisition des compétences scientifiques et techniques de l’ingénieur.

Chaque année, dix à quinze projets portés par 100 à 120 élèves en équipe de 3 à 20 et mobilisant des budgets de 20 000 à plus de 200 000 euros, sont validés dans le cursus.

Responsable

Géraldine Carbonel - geraldine.carbonel@centralesupelec.fr

Le projet associatif 

Le campus de Châtenay-Malabry est un lieu d’éducation et la vie associative participe, à côté d’autres activités pédagogiques du cursus Ingénieur Centralien, à l’acquisition de savoir-être. Les élèves, qui prennent de vraies responsabilités dans les associations, font l’expérience de leur potentiel en situation concrète, se découvrent des talents et des passions et testent leurs capacités d’engagement et d’implication dans la durée.
À travers leur engagement dans la vie associative, les élèves vivent une formidable aventure humaine personnelle et collective révélatrice de qualités qu’ils devront mobiliser plus tard en situation de gestion d’équipes.

Exemples de projets associatifs :

Les projets d'option

Dernier sas de professionnalisation, chaque option de 3e année propose aux élèves de réaliser un projet d’Option dans le domaine choisi.

Ce projet se déroule d’octobre à mars, en parallèle avec les enseignements scientifiques et techniques, son objectif étant de mener à bien la réalisation d’une étude technique ou technico-économique complète. Les sujets sont proposés par des partenaires de l’école, par des enseignants-chercheurs ou par les élèves eux-mêmes. Il est évalué sur la qualité des livrables remis à l’entreprise. Chaque projet bénéficie de ressources enseignantes, d’une ressource méthodologique pour son organisation et d’une ressource scientifique et technique sur le sujet traité.

Ce projet, d’une centaine d’heures, synthétise toutes les connaissances et fait appel à toutes les compétences, aussi bien scientifiques que comportementales, acquises au cours de la formation.

Les débouchés

Des Centraliens dans tous les secteurs et à tous types de postes 

Frais de scolarité et budget type

Budget type d'un élève-ingénieur pour 2016-2017

Frais de scolarité 1A, 2A, 3A à CentraleSupélec - Campus de Châtenay-Malabry

 

Non boursier

Boursier sur critères sociaux

Boursier du gouvernement français 

CSC

Droits de scolarité P2019 et P2018

2200 €

exonéré

exonéré

exonéré

Droits de scolarité (arrêté ministériel) P2017 et promotions antérieures

610 €*

exonéré

exonéré

exonéré

Sécurité sociale étudiante

215 €*

exonéré

exonéré

exonéré

Carte ISIC (optionnel)

5 €

5 €

5 €

5 €

Médecine préventive

5,10 €*

5,10 €

5,10 €

5,10 €

* ces montants seront connus début juillet

 

Frais de scolarité Césure - Stage facul., CEPOC 3A hors CentraleSupélec - Campus de Châtenay 

 

Non boursier

Boursier sur critères sociaux

Boursier du gouvernement français

CSC

Droits de scolarité (arrêté ministériel)
P2017 et promotions antérieures

610 €*
montant 2015/2016

exonéré

exonéré

exonéré

Sécurité sociale étudiante

215 €*
montant 2015/2016

exonéré

exonéré

exonéré

Carte ISIC (optionnel)

5 €

5 €

5 €

5 €

Médecine préventive

5,10 €*

5,10 €

5,10 €

5,10 €

* ces montants seront connus début juillet

 

Autres frais

Mutuelle

L.M.D.E Centre 601 (remboursement 100 %)*

251.40 €

S.M.E.R.E.P Centre 617 (remboursement 100 %)**

330 €

 

Frais de polycopiés (en vente à la caisse de secours)

Variables suivant les années, les options et les branches, aux environs de : 365 euros en 1re année, 100 en 2e année et de 50 à 200 euros en 3e année selon l’option et la branche.

 

Logement

Logement à la Résidence des Élèves (tarifs indicatifs au 1er janvier 2013)

 

Chambre à 2 lits – 17 m²

 270,30 €/mois cc

Chambre individuelle – 14 m²

 407 €/mois cc

Studio élèves-mariés – 27 m²

 515 €/mois cc

Logement à la résidence CROUS Vincent Fayo - Châtenay-Malabry

 

Chambre à 1 lit – 9 m²

154.20€/mois cc

Logement à la résidence CROUS SAINTS-SAUVEURS - FONTENAY AUX ROSES

 

T1 de14.5 m² à 24m²

 de 321.50 à 404.90 €/mois cc

Logement à la résidence CROUS Louise Bourgeois - Antony

 

T1 à T1 bis

420 à 537 €/mois cc

Logement à la résidence CROUS Olympe de Gouges - Fontenay-aux-Roses

 

T1 de 16m² à 25m²

de 436 à 537 €/mois cc

 

Carte de photocopies (en vente à la bibliothèque)

50 copies

5 €

100 copies

8 €

 

Restauration au CROUS

Restaurant universitaire (prix indicatif pour la rentrée 2015/2016)

3.25 € par repas

 

Aides financières

CROUS

  • Bourses sur critères sociaux s’échelonnant de 1 008 € à 5 545 € (taux 2015/2016)
  • Aides au mérite
  • Aides à la mobilité internationale
  • FNAU : Fonds Nationale d’Aide d’Urgence
  • Bourses du gouvernement français (étudiants étrangers)
  • Le service social du CROUS Voir site : www.crous-versailles.fr

 

CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES

  • Aide personnalisée au logement
    Contact : www.caf.fr

 

CENTRALE PARIS DEVELOPPEMENT

  • Bourses
  • Prêts d’honneur
  • Cautionnements de prêts bancaires

Contact : cliquez ici

 

CAISSE DE SECOURS