CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Cursus ingénieur Supélec

"Le maître-mot est donc équilibre entre formations scientifique et technique, entre connaissances étendues et compétence dans une spécialité, entre exercice des capacités d’abstraction et développement du goût du concret."

 

Patrick Aldebert

La formation dispensée au sein du cursus ingénieur Supélec, qui se déroule sur les campus de Gif sur Yvette, Metz ou Rennes, se caractérise à l’évidence par ses domaines : les sciences de l’information, de l’énergie et des systèmes.
 

Elle ambitionne avant tout de former des ingénieurs complets et équilibrés, possédant :

  • un excellent niveau scientifique indispensable à l’adaptation à de nouvelles techniques,

  • des connaissances fondamentales sur l’ensemble des disciplines couvrant ses domaines,

  • une compétence reconnue dans l’un d’eux permettant à la fois d’y être rapidement opérationnel et apte à participer à son évolution,

  • une connaissance des différents aspects de la vie de l’entreprise,

  • une maîtrise de l’anglais et d’une autre langue vivante permettant de travailler dans un environnement international et multiculturel.

Le maître-mot, dans la définition des programmes qui constituent la base de la formation, est donc équilibre entre formations scientifique et technique, entre connaissances étendues et compétence dans une spécialité, entre exercice des capacités d’abstraction et développement du goût du concret.

 

La place faite à la formation humaine et sociale, à la connaissance de l’entreprise, à la communication, à la maîtrise des langues vivantes, à la prise d’initiatives personnelles dans le cadre du cursus ou de la vie associative, sans pour autant sacrifier la part des sciences et des techniques, témoigne également de cette recherche. La répartition entre enseignement oral et formation en laboratoire constitue une autre facette de cet équilibre souhaité.

Placement

Dominant les différents aspects scientifiques, techniques, économiques, organisationnels, et par là même l’approche systémique de l'entreprise, les ingénieurs Supélec s’orientent dès la sortie de l'École vers l’ensemble des secteurs économiques industriels et tertiaires.

 

Une enquête sur le premier emploi des ingénieurs Supélec est réalisée annuellement.

 

Salaire d’embauche :

  • France : 44 350€*

  • International : 59 000€*

*: brut annuel, primes comprises

 

Le réseau des diplômés (Les Supélec), actif et développé, contribue au rayonnement de l’École. Il accompagne les diplômés dans leur développement personnel et permet  à chacun de construire son propre réseau.

 Environ 12 000 ingénieurs Supélec, sur les 24 000 formés depuis la création de l'École, sont actuellement en activité.