CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Gustave Roussy, TheraPanacea et CentraleSupélec créent un laboratoire commun alliant intelligence artificielle et lutte contre le cancer

Recherche Publié le 05/12/2018

Gustave Roussy s'associe à la startup TheraPanacea, société de technologies médicales en intelligence artificielle fondée par notre professeur Nikos Paragios, et à CentraleSupélec pour développer un laboratoire de recherche commun alliant expertises en oncologie, radiothérapie et intelligence artificielle pour développer des outils de nouvelle génération pour lutter plus efficacement contre le cancer.

« Nous portons un espoir fort sur le fait que la recherche contre le cancer fera plus de progrès en deux ou trois années que dans les dernières décennies, grâce à la combinaison de plusieurs disciplines que sont la médecine et plus particulièrement l’oncologie, la science des données et l’intelligence artificielle. Nous espérons que notre laboratoire commun apportera une pierre à l’édifice », explique le professeur Eric Deutsch, chef du département de radiothérapie à Gustave Roussy.

La création d’un centre de recherche commun dédié à la cancérologie, à l’oncologie -radiothérapie et à l’intelligence artificielle, dans lequel Gustave Roussy et TheraPanacea collaboreront également avec les équipes de recherche de CentraleSupélec au cœur de l’Université Paris Saclay, permettra d’étendre et de prolonger cette collaboration stratégique à tous les axes pertinents de l’oncologie pour l’invention des outils de lutte contre le cancer de demain, qui se doivent d’être encore plus efficaces au vu des projections de croissance des nouveaux cas diagnostiqués.  

« Le domaine du vivant, la santé et l'intelligence artificielle sont des priorités de l'Ecole en recherche et en enseignement. Nous sommes fiers que l’excellence, l'ambition et l’engagement de nos chercheurs et de nos étudiants contribuent à l’émergence de solutions disruptives pour la prise en charge du cancer. D’autant plus lorsqu’elles sont catalysées par l’une de nos startups » - Romain Soubeyran, Président de CentraleSupélec

« Les possibilités offertes par les technologies liées à l’intelligence artificielle sont encore largement sous-exploitées en médecine et pourtant déjà applicables dans des domaines critiques pour la santé publique comme la lutte contre le cancer. Notre laboratoire commun nous permet de créer une synergie très forte entre des centres de recherche d’excellence basés en France ayant toutefois une réputation mondiale dans leurs disciplines respectives, pour développer de nouveaux outils de rupture en diagnostic et en traitement du cancer, et d’assurer leur arrivée sur le terrain clinique beaucoup plus rapidement », indique le professeur Nikos Paragios, président de TheraPanacea.