CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Laboratoire Matériaux Optiques, Photonique et Systèmes (LMOPS)

 

Le Laboratoire Matériaux Optiques, Photonique et Systèmes (LMOPS) regroupe 60 personnes environ issues de ses deux tutelles qui sont l’Université de Lorraine, et Supélec. Le laboratoire est principalement basé sur le Campus messin de

CentraleSupélec, avec des antennes à l’Institut de Chimie et Physique de Metz (ICPM), et dans les IUT de Saint Avold et Thionville.
 

ÉQUIPE OPTIQUE ET ÉLECTRONIQUE POUR LES TÉLÉCOMMUNICATIONS OPTEL

L’équipe OPTEL du campus de Metz de Supélec compte 9 enseignants-chercheurs dont 6 sont membres permanents du LMOPS et membres associés de l’UMI GT-CNRS 2958. Ces enseignants-chercheurs se répartissent au sein de l’Axe 1 «Matériaux Fonctionnels» (2) et de l’Axe 2 «Photonique non linéaire» (4) du LMOPS.

FAITS MARQUANTS

Le LMOPS a été évalué très favorablement (notation A) par l’AERES et est un des laboratoires associés et pilier de l’UMI GT-CNRS 2958. L’année 2013 s’est accompagnée d’une implication du LMOPS dans les programmes d’investissement d’avenir.

Ainsi, deux financements pour un projet de recherche AMI d’une part et pour un post doc dans le cadre du programme LABEX Ganex ont pu être obtenus. Le LMOPS est également impliqué dans le Pacte Lorraine dans le cadre du projet Campus

International d’Ingénierie en optoélectronique et énergie qui devrait être financé à hauteur de 7,5 M€ d’une part, et d’autre part dans deux projets avec le CEA TECH qui viennent de démarrer avec le recrutement de deux doctorants et deux post docs.

Le laboratoire est en outre impliqué en 2013 dans :

  • 7 ANR,
  • 1 PEPS,
  • 3 projets européens COST,
  • 1 projet FP7,
  • 3 projets PHC,
  • 3 projets régionaux CPER et 3 projets pilotés par l’Agence de Mobilisation Économique Lorraine.
  • 5 contrats industriels sont également en cours.
     

Côté ressources humaines, le laboratoire a recruté 2 nouveaux enseignant chercheurs à Supélec et vu 3 de ses personnels obtenir des promotions en tant que Professeur des Université de classe Exceptionnelle.

Enfin, le laboratoire vient d’obtenir le label CNRS de par sa participation active à la Fédération de Recherche GI2M.
 

THÈMES DE RECHERCHE
 

Matériaux fonctionnels :

Cet axe concerne la conception et l’élaboration de matériaux à fonctionnalités optoélectroniques (sources laser, et photodétecteurs UV, cellules solaires), électroniques (transistors HEMT, diodes Schottky) et thermiques (ignifugation). L’activité des enseignant-chercheurs de Supélec au sein de cette thématique porte notamment sur la conception de nouveaux composants photoniques tels que des miroirs sublongueurs d’onde, des structures à base d’oxydes transparents conducteurs, des lasers à cavité verticale émettant dans l’UV ou le Moyen Infra-Rouge ou encore des sources lumineuses type LED à cavité résonnante. L’équipe a également obtenu le financement du projet BioCapTech par l’Agence de Mobilisation Économique (AME) du Conseil Régional de Lorraine dont l’objectif est de mettre au point un système optique de détection et de reconnaissance des algues polluantes pour contrôler la qualité des eaux de bassin et lutter contre la prolifération d’algues nocives.
 

Photonique :

Cette thématique regroupe l’étude de la commutation tout-optique, des circuits optiques 3D, des nouveaux composants électro-optiques, de la génération tout optique de signaux électriques rapides, et de la cryptographie par chaos. Les recherches conduites par les enseignant-chercheurs de Supélec portent plus particulièrement sur l’étude du chaos dans la polarisation de la lumière générée, de la dynamique non-linéaire de lasers à semi-conducteurs pour définir de nouvelles applications de traitement

optique de l’information utilisant le chaos, de la conception de guides d’onde reconfigurables basés sur des cristaux photo-réfractifs ainsi que sur l’étude de la formation de patterns optiques, c’est-à-dire de l’auto-organisation d’un faisceau lumineux en une forme spatiale régulière utile pour la réalisation de mémoires optiques adressables.
 

Contrôle et capteurs optiques

Ce troisième axe thématique concerne le contrôle optique de matériaux, plus particulièrement par spectroscopie Raman, avec retour et optimisation de leurs conditions d’élaboration, et/ou leurs propriétés fonctionnelles Ces trois axes de recherche sont accompagnés par un parc d’équipements de qualité pour l’élaboration (cristaux massifs, fibres cristalline, épitaxie), la caractérisation (optique et électrique) et la modélisation (cluster informatique) de matériaux et composants/.

 

PARTENAIRES ACADÉMIQUES
 

  • ETH (Federal Polytechnic School) Zurich (Suisse),
  • Université de Tsukuba (NIMS) Tokyo (Japon),
  •  Université de Canberra (Australie),
  • New Jersey Institute of Technology (États-Unis),
  • Universitat Politecnica de Catalunya (UPC),
  •  Fraunhofer Institut Freiburg (IAF),
  • Georgia Tech Atlanta,
  • Université de Bruxelles (VUB),
  • University of Vilnius (Lituanie)…

 

CONTACTS

Head LMOPS: Jean-Paul Salvestrini

salvestr@metz.supelec.fr

Tél: +33 (0)3 87 37 85 67 (Jean-Paul Salvestrini)

Head OPTEL: Marc Sciamanna

sciamanna@supelec.fr

Tél: +33 (0)3 87 76 47 05 

 

 

Les dernières publications

Communication dans un congrès
11/09/2017
Article dans une revue
29/08/2017
Growth of new borate crystals with fiber shape by the micro-pulling down technique
Farah Assi, Michel Ferriol, Michel Aillerie, Marianne Cochez
Article dans une revue
29/08/2017
Article dans une revue
29/08/2017
The r 22 electro-optic coefficients in indium-doped congruent lithium–niobate crystals
Mustapha Abarkan, Anush Danielyan, Sasha Sewastianow, Michel Aillerie, Nicéphore Théofanous, Sergey Kostritskii, Edvard Kokanyan
Article dans une revue
29/08/2017
The clamped and unclamped effective electro-optic coefficients of zirconium-doped congruent lithium niobate crystals
Mustapha Abarkan, Anush Danielyan, Ninel Kokanyan, Michel Aillerie, Sergey Kostritskii, Edvard Kokanyan
Voir toutes les publications du laboratoire sur HAL