CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Le Centre de recherche CentraleSupélec

Dans le cadre du Grand Emprunt, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé un ensemble d’appels d’offres destinés à doter les campus d’avenir de structures, laboratoires et équipements mutualisés d’excellence. Les laboratoires de CentraleSupélec, avec leurs partenaires, se sont impliqués avec succès dans ces appels d’offres, et participent aujourd’hui à :
 

6 LABEX (laboratoires d’excellence) :

 

Les labex CentraleSupélec :

 

CHARMMMAT  (Chimie des ARchitectures Moléculaires Multifonctionnelles et des MATériaux)

Domaines : sciences des matériaux et catalyse homogène bio-inspirée. La Chimie, la Physique et l'Informatique au service des attentes de la société en matière d'énergie, de santé, d'environnement et d'information.

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : LRI UMR8623 ; SPMS UMR 8580

 

Comin-Labs  (Digital Communications and Informatics for the Future)

Domaines : Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC).

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : IETR CNRS 6164, IRISA UMR CNRS 6074

 

DigiCosme (Mondes numériques : Données programmes et architectures distribuées)

Domaines : Sciences du Numérique, développant trois thématiques au cœur de la conception des systèmes d'information et de communication de demain : la fiabilité et la sécurité, la gestion des réseaux et la science des données massives.

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : MICS (EA 4037) ; L2S ((UMR 8506) ; LRI (UMR 8623)

 

LaSIPS (Laboratoire des Systèmes et Ingénierie du Plateau de Saclay)

Domaines : sciences de l’ingénierie et des systèmes. LaSIPS est porteur d'une vision pluridisciplinaire orientée vers le développement durable, l'énergie et la santé

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : 

 

Nano-Saclay (Nano-lab multidisciplinaire de Paris-Saclay)

Réseau de visibilité internationale pour la recherche, la formation, l’innovation et le transfert technologique en nanosciences et nanotechnologies.

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : LPQM UMR 8537 ; GEEPS UMR 8507 ; MSSMAT UMR 8579 ; EM2C UPR 288 ; SPMS UMR 8580

 

PALM (Physique : Atome, Lumière, Matière)

Domaine : physique fondamentale et appliquée (matière condensée, physique des systèmes biologiques et des systèmes complexes, physique atomique et moléculaire,  optique, lasers et lumière extrême, physique statistique, chimie physique.

Laboratoires CentraleSupélec impliqués : 

 

2 EQUIPEX (équipements d’excellence)

 

Digiscope (développement des techniques de visualisation interactive de données très complexes)

Catégorie Sciences Informatiques. Projet porté par le RTRA Digiteo dans le cadre de l'Université Paris-Saclay. 9 partenaires scientifiques hébergent les plateformes du réseau.

Projet répondant aux besoins engendrés par l’accroissement des masses de données et le développement des techniques de visualisation, d’interaction et de collaboration distante

Laboratoires CentraleSupélec impliqués :

 

MatMéca (élaboration de matériaux par métallurgie des poudres, calcul intégré à un réseau ultra rapide et caractérisation micromécanique in situ).

L’Équipement d’Excellence MatMéca (ANR-10-EQPX-37) est une réponse aux problématiques d’élaboration et de caractérisation des matériaux destinés aux secteurs de l’énergie, des transports, de l’espace, des nanotechnologies et des biomatériaux.

Laboratoires CentraleSupélec impliqués :

 

3 IRT (Institut de Recherche Technologique) 

 

B-Com (Réseaux et infrastructures numériques)

Objectif : innover pour le bien commun en produisant des innovations majeures dans le domaine des réseaux plus agiles et des contenus hypermédia.

 

M2P (Matériaux, métallurgie, procédés)

Objectif : répondre de manière très réactive aux besoins d'innovation des industriels dans les domaines des matériaux, de la métallurgie et des procédés.

 

SystemX (sciences du numérique et STIC)

Objectif : mis en place dans le but de soutenir l’innovation en France dans le domaine de l’ingénierie numérique des systèmes du futur, SystemX répond aux défis technologiques d’aujourd’hui au moyen d’une innovation flexible, ouverte et collective.

 

1 Institut pour la Transition Energétique (ITE) 

 

PSEE Institut de Recherche et de formation Paris-Saclay Efficacité énergétique

Objectif : améliorer l’efficacité et la flexibilité énergétique des installations industrielles, couplées aux zones urbaines

9 partenaires