CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Les laboratoires internationaux : des programmes d'excellence scientifique dans des cadres collaboratifs

 Au niveau international, CentraleSupélec a mis en place des collaborations ciblées sur des thématiques d’avenir, avec l’ambition de valoriser ses domaines d’excellence et consolider ses actions avec des partenaires internationaux.

 Aujourd’hui, l’école est ainsi tutelle de 4 Laboratoires Internationaux Associés (LIA), une Unité Mixte Internationale (UMI) et un Groupement de recherche international (GDRI).

SONDRA

 

Né en 2004, le laboratoire de recherche franco-singapourien est porté par une alliance entre l’ONERA, CentraleSupélec, NUS et DSO National Laboratories.

Basé sur le campus de Gif sur Yvette de CentraleSupélec, SONDRA réalise des activités de recherche fondamentales vers la recherche intégrative sur l’observation par radar combinant la physique et le traitement de signal pour les domaines de la défense, l’aéronautique et le spatial.

Voir toutes les publications du laboratoire sur HAL

GDRi CNRGiE (CNRS-NTU/Singapour)

Le Groupement de Recherche International CNRGiE est le résultat des discussions entre le CNRS et le Nanyang Technological University (NTU) et son Institut de recherche en énergies renouvelables (ERI@N).

Ce projet vise la création d’un réseau Franco-Singapourien d’excellence scientifique dans les domaines d’intégration et gestion des énergies renouvelables.

CentraleSupélec s’inscrit au sein de ce laboratoire en tant que membre fondateur et permanent du comité de pilotage.

LIA 2MCIS (GEC-Beihang/Chine)

Le laboratoire international associé en Mécanique, Contrôle et Science de l'Information est créé en 2010 par le Groupe des Ecoles Centrales pour participer au développement de la recherche à l’Ecole Centrale de Pékin. Ses thématiques couvrent un large domaine en Sciences de l’Ingénierie, avec des applications en transport, en énergie et en environnement.

LIA SMART Grid (CNRS-SYTACOM)

Crée en 2013, le LIA Smart Grid est le résultat des discussions entre le LSS et SYTACOM qui décident de créer ensemble une structure virtuel (LIA) pour consolider le partenariat entre les deux entités.
Ce projet se place à l’interface des réseaux de communication et d’électricité dans l’objectif d’exploiter une synergie importante entre le domaine des communications et celle des réseaux électriques.

Ce LIA vise le jumelage de diverses expertises scientifiques, la confrontation de connaissances théoriques à la pratique courante du milieu industriel ainsi que la consolidation et l’enrichissement des liens de collaboration internationale. 

 

 

UMI 2958

 

Ce laboratoire, créé en 2006,  est un laboratoire commun entre le Georgia Institute of Technology et le CNRS. Le site principal de ce laboratoire sur le campus européen de Georgia Tech, Georgia Tech Lorraine et un site miroir a récemment été mis en place sur le campus de Georgia Tech à Atlanta.

Les programmes de recherche se développent avec quatre partenaires associés: CentraleSupélec, les Arts & Métiers Paris Tech, l’Université de Franche-Comté et l’Université de Lorraine.

Actuellement, l'UMI se concentre sur trois principaux domaines de recherche :

  • Dynamique et optique non-linéaire
  • Les matériaux innovants
  • Computer Science

Voir toutes les publications du laboratoire sur HAL

 

 

 

 

LIA Energie & Environnement (GEC/CNRS/Brésil)

La cérémonie de lancement du Laboratoire International Associé « Energie et Environnement » du CNRS s'est déroulée le 3 mai 2017. Dirigé par le Professeur Nasser Darabiha de CentralSupélec, ce laboratoire regroupe des laboratoires du groupe des Ecole Centrale  (avec aussi l'appui de Université Paris 6 et Université de Lille), avec des homologues brésiliens de Université de Campinas (UNICAMP) et de l'Ecole polytechnique de Université de São Paulo (USP). Ce douzième LIA au Brésil a pour domaines de recherche la transformation de l’énergie, les réseaux et l’environnement, et devrait encore renforcer et enrichir les collaborations existantes entre nos deux pays.

 

Voici les six représentants de CentraleSupélec lors de l'évènement :