CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Nouveau cursus ingénieur

Former les ingénieurs qui vont changer le monde

 

Notre mission : préparer les élèves-ingénieurs à relever les grands défis scientifiques, techniques, économiques, environnementaux et sociétaux du XXIe siècle.

C'est pourquoi CentraleSupélec a construit, pour la rentrée 2018, une formation d’ingénieur-entrepreneur de très haut niveau scientifique, afin de répondre toujours mieux aux besoins des entreprises et de la société.

 

L’ingénieur CentraleSupélec : un(e) ingénieur-entrepreneur de haut niveau scientifique.

Au sein d’une école internationale et fortement tournée vers l’entreprise, l’Ingénieur CentraleSupélec saura :

  • maitriser la science et la technique, en acquérant une grande capacité de conceptualisation et d'abstraction, ainsi qu'une forte compétence dans le domaine des systèmes complexes,
  • être international, innovateur et leader, en se réalisant dans la prise d'initiative et dans l'action, en créant de la valeur pour les entreprises et la société,
  • être innovant dans les grandes mutations technologiques et sociétales et, en particulier, dans le monde numérique,
  • être humaniste et se sensibiliser aux enjeux de société, avec le sens des responsabilités et le respect d'autrui.

Les compétences majeures de l’ingénieur CentraleSupélec sont au nombre de 9.  Leur acquisition est fondamentale et structurante pour le cursus.

Le cursus se déroulera principalement sur le nouveau campus de Paris-Saclay. Les élèves-ingénieurs auront la possibilité de suivre, dès la 2e année de leur cursus, des périodes de 8 semaines à haute valeur ajoutée sur les campus de Metz et Rennes.

 

Les points forts du cursus CentraleSupélec :

  • Un très haut niveau scientifique, notamment en maths/infos pour aborder les systèmes complexes
  • Une formation en mode projet : séquences thématiques multidisciplinaires et multi-angulaires
  • Un cursus modulable : multiples choix, possibilités d’approfondissement, des parcours possibles : recherche, entrepreneuriat, apprentissage ; possibilité de faire une année de césure dans le digital
  • Un accompagnement renforcé pour aider chaque élève dans la construction de son cursus et de ses choix ;
  • Une professionnalisation poussée : forte proximité avec les entreprises (6 à 24 mois en entreprise) tout au long du cursus ; 140 partenaires entreprises (grands groupes, PME et ETI dans tous les secteurs) ;
  • Un école leader à l’international : 3 campus à l’étranger, 176 universités partenaires et 80 accords de double diplôme.

 

Les cursus en chiffres

  • Entre 8 et 24 mois en entreprise
  • 6 mois minimum à l’étranger (12 mois en moyenne)
  • 2 langues vivantes obligatoires ; niveau C1+ en anglais pour diplomation, B1 pour LV2
  • 3e année matricielle : 8 dominantes et 8 filières métier

John Cagnol, responsable de la conception du nouveau cursus ingénieur, présente les nouveautés du cursus :