CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Présentation

Les dates clés de l’École Centrale Paris et de Supélec

Au XIXe siècle, il est impératif pour l’industrie française d’accompagner l’ère industrielle et favoriser le développement des applications pratiques des grandes découvertes scientifiques récentes. Il faut des ingénieurs civils dotés d’une solide formation dans les domaines industriels et scientifiques. Naissent alors, sous l’impulsion de grands scientifiques français l’École Centrale des Arts et Manufactures (1829) et l’École Supérieure d’Électricité (1894).

 

1829 / Centrale Paris

L’École Centrale des Arts et Manufactures est créée pour former “les médecins des usines et des fabriques” par Alphonse Lavallée, Jean-Baptiste Dumas, Théodore Olivier et Eugène Péclet.

1857 / Centrale Paris

Afin d’assurer sa pérennité Alphonse Lavallée, premier directeur, fondateur et propriétaire de l’École Centrale, fait don de celle-ci à l’État français.

1884 / Centrale Paris

L’École Centrale s’installe dans de nouveaux locaux rue Montgolfier à côté du Conservatoire des Arts et Métiers.

1894 / Supélec

Créée par Eleuthère Mascart et la Société internationales des électriciens, l’École Supérieur d’Électricité se veut référence dans les sciences de l’information, de l’énergie et des systèmes.

1896 / Supélec

Nouvelle dénomination : École Supérieure d’Électricité. Le directeur est Paul Janet, Normalien.

1921 / Centrale Paris

Les premières Centraliennes sont diplômées.

1927 / Supélec

Deux femmes obtiennent pour la première fois le diplôme d’ingénieur Supélec.

1927 / Supélec

Inauguration du siège à Malakoff. Le bâtiment abrite l’École mais aussi la Société Française des Électriciens.

1946 / Centrale Paris

L’École demande son inscription au budget de la Nation. Rattachée au Ministère chargé de l’éducation, elle est dotée de la personnalité civile et morale et de l’autonomie financière.

1960 / Supélec

Passage de la scolarité à 3 ans.

1969 / Centrale Paris

L’École s’installe sur le campus de Châtenay-Malabry. Elle réorganise en profondeur ses enseignements et choisit la marque “École Centrale Paris”.

1972 / Supélec

Ouverture du campus de Rennes.

1975 / Supélec

Installation à Gif-sur-Yvette.

1985 / Centrale Paris

L’École devient EPSCP et classée “Grand établissement d’enseignement supérieur” dans le cadre de la nouvelle Loi. Elle est habilitée à délivrer le Doctorat.

1985 / Supélec

Ouverture du campus de Metz.

1988 / Centrale Paris

Lancement du réseau T.I.M.E. (Top Industrial Managers for Europe) et du programme de doubles diplômes européens.

1990 / Centrale Paris

La charte portant création de “l’Intergroupe des Écoles Centrales”, aujourd’hui Groupe École Centrale, est signée dans les locaux du Musée Picasso.

2005 / Centrale Paris

Ouverture de l’École Centrale Pékin en Chine.

2007 / Centrale Paris

Nouveau projet éducatif centralien et refonte du cycle ingénieur sous l’appellation “Ariane”.

2009 / Centrale Paris

Création du “Collège des Sciences de l’Ingénieur et des Systèmes”. Signature du Partenariat stratégique avec l’ESSEC Business School.

2013 / Centrale Paris

Convention relative à la création de l’École Centrale Casablanca signée au Maroc.

2014 / Centrale Paris

Ouverture de Mahindra École Centrale, à Hyderabad en Inde.

 

 

Les dates clés de l’Alliance CentraleSupélec

La collaboration entre l’École Centrale Paris et Supélec, initialement limitée au concours commun, s’est progressivement étendue au cours des années pour couvrir de nombreux domaines d’enseignement ou de recherche et aboutir à la création de CentraleSupélec le 1er janvier 2015.

 

centrale supelec

1967 :

L’École Centrale Paris, Supélec, Sup Optique et l’École Centrale Lyon signent une convention pour organiser à partir de 1968, le Service du concours à épreuves écrites communes.

centrale supelec

2005 :

Signature d’un accord-cadre de coopération, notamment dans les domaines de la recherche et des relations industrielles.

centrale supelec

2006 :

Signature d’un accord entre Centrale Paris, Supélec et Schlumberger pour la création d’un centre d’expertise commun.

centrale supelec

2006 :

Création avec le CNRS de C3S (Centrale Supélec Sciences des Systèmes), groupement d’Intérêt Scientifique visant à apporter des réponses efficaces aux systèmes complexes.

centrale supelec

2006 :

Ouverture réciproque aux étudiants des options de 3e année des 2 cycles ingénieurs.

centrale supelec

2006 :

Mise en place par les 2 Écoles d’un partenariat académique avec l’ESCP-EAP sur les thématiques scientifiques et sur le management en contexte international.

centrale supelec

2007 :

L’entité Centrale Paris-Supélec a le statut de membre fondateur du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) UniverSud Paris.

centrale supelec

2008 :

Centrale Paris rejoint Supélec dans deux des RTRA d’Île-de-France, Digitéo et le Triangle de la Physique.

centrale supelec

2008 :

Création d’un Master international dédié à l’ingéniérie nucléaire, en partenariat avec l’Université Paris-Sud, Paris Tech et le CEA avec le soutien de groupes industriels.

centrale supelec

2009 :

Création d’une option de 3e année commune dans le domaine de l’énergie. Soutenue par de nombreux partenaires industriels

centrale supelec

2009 :

d’un Groupement d’Intérêt Économique, GIE « Centrale Paris & Supélec », destiné à faciliter la valorisation de leur recherche commune.

centrale supelec

2009 :

Création du Collège des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (CSIS), en partenariat avec l’ENS Cachan et l’Université Paris XI Orsay.

centrale supelec

2009 :

Création de la 1ère chaire commune « Sciences des Systèmes et défis énergétiques », soutenue par EDF.

centrale supelec

2010 :

Mise en place d’un double-diplôme avec l’université Paris-Sud.

centrale supelec

2010 :

Premier contrat du GIE avec General Electric, portant sur les aspects de visualisation d’images médicales.

centrale supelec

2010 :

Premier forum étudiants entreprises commun Centrale-Supélec, rassemblant près de 200 entreprises et 3000 étudiants.

centrale supelec

2011 :

Création de la marque CentraleSupélec.

centrale supelec

2011 :

Les écoles sont 2 partenaires essentiels et complémentaires des projets de laboratoires d’Excellence (Labex) et Equipex, et jouent un rôle décisif dans l’obtention du label « IDEX ».

centrale supelec

2012 :

Choix du projet architectural et urbain de l’agence OMA pour la future École Centrale Paris à Saclay.

centrale supelec

2012 :

Centrale Paris et Supélec remportent ensemble 2 Labex, dans le cadre de l’Université de Paris-Saclay.

centrale supelec

2012 :

Centrale Paris et Supélec sont membre fondateur de l’université Paris-Saclay, labellisée IDEX (Initiative d’Excellence).

centrale supelec

2013 :

Hervé Biausser est nommé Directeur de Supélec et reconduit à ses fonctions de Directeur de Centrale Paris.

centrale supelec

2014 :

Mise en place d’un catalogue commun de formation continue (Executive Education).

centrale supelec

2015 :

Création du nouveau Grand Établissement CentraleSupélec et fusion des activités de recherche.

centrale supelec

2015 :

Ouverture de l’École Centrale Casablanca au Maroc.

centrale supelec

2017 :

Inauguration du nouveau campus de Saclay et fermeture du campus de Châtenay-Malabry.

centrale supelec

2018 :

Mise en place du cursus Ingénieur CentraleSupélec.