CentraleSupélec

CentraleSupélec a pour ambition de devenir une institution de formation de référence internationale. Pour y parvenir : son excellence dans le domaine des sciences fondamentales et appliquées telles que les mathématiques, physique, sciences de l’information et technologies de l’ingénieur, énergétique, procédés, mécanique et génie industriel.

Recherche

Signature d'un accord cadre avec l'Institut Gustave Roussy

Recherche Publié le 19/02/2018

En présence de Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, l'Institut Gustave Roussy et CentraleSupélec ont signé un accord pour renforcer leur partenariat dans le domaine du big data et de l’intelligence artificielle en cancérologie.

La convention cadre signée en présence de la Ministre par le Pr Alexander Eggermont, directeur général de Gustave Roussy et Estelle Iacona, directrice générale déléguée formation et recherche acte une collaboration déjà active entre les deux établissements. Engagés dans une forte politique partenariale, les deux institutions partagent une ambition commune pour leurs perspectives de développement dans le domaine interdisciplinaire de la recherche médicale, et plus particulièrement celui de la cancérologie.

Cet accord fixe un cadre pour unir encore davantage les forces en formation et en recherche de CentraleSupélec et de Gustave Roussy. Ceci afin de favoriser l’interdisciplinarité et de développer les projets et les actions de recherche communs dans les différents domaines de compétences des laboratoires.

En effet, la recherche médicale, notamment dans le domaine du cancer, recouvre un champ scientifique très large par la diversité et la complexité des systèmes étudiés, la compréhension des phénomènes qui les caractérisent, l’élaboration des questions scientifiques qui en découlent.  Elle demande donc de mobiliser tout l’éventail des disciplines et compétences scientifiques et technologiques, des sciences exactes et expérimentales aux sciences humaines et sociales.Cette collaboration entre Gustave Roussy et CentraleSupélec vise plusieurs objectifs :

  • encourager l’échange régulier d’informations sur les activités des deux établissements et améliorer la diffusion des connaissances ;
  • développer la recherche autour de projets concrets ; les équipes collaboreront par exemple sur des projets en Machine Learning, Deep Learning, radiomics, ou encore images 3D 
  • renforcer l’acquisition de compétences des étudiants de CentraleSupélec
  •  favoriser la coopération en matière de transfert et de valorisation en vue d’applications socio-économiques
  • encourager une voie « entrepreneuriat » autour de la thématique de la valorisation des données de santé et de traitement du cancer.

Ce rapprochement se traduira aussi par des interventions dans des cours, des séminaires communs, ou encore une formation commune au carrefour de la médecine et des sciences de l’ingénieur. La Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a salué ce rapprochement entre les deux institutions et l’interdisciplinarité qui les lient dans l’objectif de servir la recherche et la lutte contre le cancer.

Inauguration de l'institut de convergence DATAIA

Recherche Publié le 16/02/2018

Le campus Paris-Saclay (Gif) de l'Ecole a accueilli le 15 février 2018 la journée de lancement officiel de l'Institut de convergence DataIA.

L'Institut DATAIA est l'Institut Convergence dédié aux sciences des données et à leurs enjeux socio-économiques en France. Il regroupe la plupart des acteurs du plateau de Saclay, Grandes Ecoles, universités, laboratoires.

Il a pour vocation de regrouper et de structurer sur un site scientifique des expertises pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité autour d'un sujet représentant des défis scientifiques à forts enjeux socio-économiques. Les objectifs sont de développer une vision intégrative en recherches de pointe couplée à des formations d'excellences et de booster les relations entre le monde académique et industriel.

A l'issue de deux appels, dix instituts convergences ont été sélectionnés toutes disciplines confondues sur des sujets comme : Climat, Santé, Agriculture, Migration etc. L’institut DATAIA en Sciences des Données, Intelligence Artificielle et Société, rassemble 130 enseignants-chercheurs. Par l’ambition de son programme scientifique et l'ampleur de ses actions et de ses relations internationales, il a été identifié par le jury international comme le centre interdisciplinaire français des sciences des données et de l’intelligence artificielle avec ses interfaces à la fois avec les sciences humaines et sociales mais aussi les domaines applicatifs.

Financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du programme d'"Investissements d'Avenir", l'’Institut DATAIA se doit en effet de :

  • rassembler, dans un partenariat organisé en un lieu donné, des compétences de recherche diversifiées visant à produire des savoirs nouveaux par la mobilisation conjointe de différentes compétences disciplinaires ;
  • développer, en lien avec ces recherches interdisciplinaires, des formations d’excellence innovantes aux niveaux master et doctorat, en formation initiale comme en formation continue ;
  • déployer dans la durée une dynamique de structuration autour de l'’enjeu principal du centre, appuyée sur une ambition scientifique de haut niveau international, sur une véritable stratégie d’emploi scientifique et sur une gouvernance simple et efficace.

Conference about Metagenomics on Paris-Saclay campus

Recherche Publié le 02/02/2018

Alesandra Cervino from Enterome and Frédéric Magoulès (MICS laboratory) organize the fifth edition of the P-MAG conference on February 2nd on Paris-Saclay campus.

Metagenomics is the study of the genetic material contained in environmental samples. With recent advances in sequencing technologies, the field has literally exploded and contributed largely to a better understanding of the role of bacteria in environmental samples such as soil and ocean water as well as human health. In particular, the gut microbiome has revealed itself to be a key player in maintaining human health and wellbeing. Whether using a single gene “16s” based approach or random shotgun sequencing, large amounts of sequencing data are generated for each sample and analysis of such data is challenging with the need for new computational tools and methods.

Paris has been at the heart of shotgun based metagenomics, with pioneering work being performed at MetaGenoPolis, INRA. To maintain its leadership position in the field and to ensure an open communication amongst bioinformaticians and biostatisticians working with microbiome data across industry and academia, the P-MAG group was created in 2014. The group currently includes over 40 members that meet about twice a year to hear about research going on in Paris and also some key international speakers. The managing committee is made up of academics (Institut Pasteur, MGP) and industry scientists (Luxia Scientific, Enterome).

The fifth edition of P-MAGwill bring together computer scientists, statisticians and researchers working on microbiome data and primarily based in the Paris region.

 

Lancement de l'institut DATA IA le 15 février à CentraleSupélec

Recherche Publié le 01/02/2018

 

 

L'Institut DATAIA organise un événement de lancement le jeudi 15 février de 9h30 à 19h30 à CentraleSupélec sur le plateau de Saclay. Cet événement sera l'occasion pour de présenter l'Institut, sa vocation, ses objectifs et comment les chercheurs des établissements membres peuvent répondre aux appels à projets lancés par l'Institut pour obtenir le financement de leurs projets de recherche.

PROGRAMME PREVISIONNEL :

9h30 - 10h00
Accueil café

10h00 - 12h00
Plénière en présence de l'Agence Nationale de Recherche, du Secrétariat général pour l'investissement et du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

12h00 - 13h30
Cocktail déjeunatoire

13h30-18h00
Echanges sur les actions de l'Institut DATAIA
Présentations scientifiques et Panel
Q&A général

18h00-19h30
Cocktail apéritif

LIEU :

CentraleSupélec
Bâtiment Eiffel - Auditorium Michelin
8-10 rue Joliot Curie
91190 Gif-sur-Yvette

Lancement de la chaire Data avec le groupe Givaudan

Recherche Publié le 01/02/2018

L'Ecole a officialisé le 31 janvier 2018 la création d'une nouvelle chaire dédiée à la science des données avec le groupe suisse Givaudan, l'un des leaders mondiaux en parfums, arômes et ingrédients actifs cosmétiques. Cette chaire a pour objectif principal de mettre au point de nouvelles techniques et méthodes de machine learning basées sur la récupération de données massives recueillies dans le domaine de la parfumerie.

Les données associées aux arômes et aux parfums sont complexes et soulèvent une multitude de problèmes scientifiques : compréhension des données, extraction d’information pertinente, aide à la décision... La collaboration entre Givaudan et CentraleSupélec s’inscrit dans le contexte des sciences des données. Plus particulièrement, les objectifs de cette chaire seront de faire face aux défis actuels « de la donnée à la connaissance » et « de la donnée à la décision » en développant de nouvelles techniques afin de traiter des données hétérogènes multi-échelle et de grande dimension.

Givaudan possède et crée, dans différents secteurs d’activité, de nombreuses données de différente nature. L’exploitation de ces données est essentielle pour améliorer leur compréhension, ou encore développer des techniques innovantes adaptées au milieu de la parfumerie. A partir de méthodes avancées en apprentissage automatique, cette collaboration permettra de répondre à plusieurs enjeux actuels tels que la construction de clusters multi-échelle en grande dimension ou encore l’estimation et la détection des paramètres pertinents dans les données.

Frédéric Pascal, professor of L2S laboratory and chairholder:

Fabien Jaunault, IT/Digital head of Givaudan:

Violeta Roizman, pHd student:

French Physicists' Tournament les 9 et 10 février

Recherche Publié le 30/01/2018

Six étudiants de l'Ecole participent au French Physicists' Tournament. Il s'agit d'une rencontre annuelle organisée par la Commission Jeunes de la Société Française de Physique, soutenue par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et parrainée par l’Académie des Sciences.

Créé en 2014, il accueillera en 2017 neuf équipes d’étudiants niveau L3/M1, pour débattre sur dix problèmes. L'occasion d’échanger au travers de joutes oratoires autour de problèmes de physique ouverts, le tout se déroulant en anglais. Ca se passe à l'Ecole Normale Supérieure de Paris.

Prix Paul Laffitte pour Renaud Mercier du laboratoire EM2C

Recherche Publié le 25/01/2018

Le prix de thèse Paul Laffitte est décerné tous les deux ans par le Groupement Français de Combustion (GFC), à la mémoire de Paul Laffitte, fondateur de la section Française du Combustion Institute.

Il récompense un(e) jeune chercheur(se) ayant effectué un travail de thèse particulièrement remarquable dans le domaine de la combustion.

Cette année, le GFC a choisi de distinguer Renaud Mercier pour ses travaux de thèse sur la simulation numérique de la combustion, effectués au laboratoire Energétique Moléculaire et Macroscopique, Combustion  (EM2C) sous la direction de Benoît Fiorina.

Analyse des émotions : le nouveau projet de l'équipe FAST du campus de Rennes

Recherche Publié le 23/01/2018

L'équipe FAST (Facial Analysis Synthesis and Tracking) du campus de Rennes travaille sur un domaine d'application nouveau et extrêmement prometteur sur le plan médical : l'analyse des émotions. Elle a récemment développé avec notamment l'IRCAM et l'IRBA (Institut de Recherche Biomédical des Armées) une solution, REFLETS, qui consiste à modifier en temps réel l’expression du visage d’une personne.

Lorsqu’un utilisateur est filmé par la webcam d’un ordinateur, l’écran qui fait office de miroir, lui renvoie son visage légèrement plus souriant. Le processus est suffisamment naturel pour que la personne qui se regarde dans ce miroir virtuel ne remarque pas que son reflet a été modifié. But de cette techno : soulager de manière notable les patients atteints de dépression grave (type PTSD – Post Traumatic Stress Desorder) ou non (des personnes en état de stress par exemple dans le monde du travail).

  • Le reportage ci-dessous de Télé Matin de France 2.

  • Les explications de Catherine Soladié, enseignante-chercheuse membre de l'équipe.

Colloque « Résilience face aux crises »

Recherche Publié le 22/01/2018

Ce colloque, prévu le mercredi 7 février 2018, est organisé par l’Institut français de sécurité civile et CentraleSupélec avec le soutien de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du Ministère de l’intérieur. Avec un double objectif :

  • Rassembler des chercheurs de haut niveau, des institutionnels, des sapeurs-pompiers (militaires, professionnels et volontaires) afin de créer un lieu d’échanges et de débats sur les grands enjeux de la sécurité civile
  • Faire un état des lieux des problématiques et proposer des projets de recherche concrets à visée opérationnelle.

Déroulement du colloque :

9h30-10h00 : Ouverture du colloque

Animateur : Patrick Obertelli – Professeur CentraleSupélec

  • 9h30 – 9h40 :
    • Ouverture du colloque par le Professeur Olivier Gicquel, Directeur de la recherche de CentraleSupélec
  • 9h40 – 9h50 :
    • Colonel Eric Faure, Président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France
  • 9h50 – 10h00 :
    • Monsieur le Préfet Jacques Witkowski, Directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises, Ministère de l’intérieur (ou son représentant)

 

10h00-11h30 : L’évolution des types de crise à l’horizon 2020-2030.

Animateur : Sélim Allili, Directeur de l’Institut français de sécurité civile

  • Evolutions de la menace en zone urbaine – de la violence à l’attentat– Colonel Olivier Morin, chargé de mission stratégie et prospective, DGSCGC
  • Germanwings : Retour d’expérience du Commandant des Opérations de Secours (COS) le Colonel Emmanuel Clavaud (DDSIS 73)
  • Catastrophes naturelles : Quelles évolutions attendre pour le territoire français ? Colonel Grégory Allione, Vice-Président de la Fédération nationale des sapeurs- pompiers de France.

 

11h30 -13h00 : Penser la résilience. Entre retour d’expériences et retour réflexifs.

Animateur : Sélim Allili, Directeur de l’Institut français de sécurité civile

  • Contribution d’avancées technologiques aux problématiques de crises. Claude Souprayen, Directeur Recherche et Développement de la société Fluydin France, société d’ingénierie
  • Résilience de la ressource opérationnelle : impacts d’une activité 24h/24 sur les rythmes biologiques, la santé et la sécurité des intervenants” ? Pr Yvan Touitou, professeur émérite des universités, ancien chef de service du groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière à Paris, membre de l’Académie nationale de médecine.) –
  • L’impact des émotions dans la prise de décision en situation de crise. Comment permettre une meilleure résilience émotionnelle des acteurs du secours par la formation ? Pr Bruno Debien, professeur en anesthésie-réanimation et médecine d’urgence, ancien militaire, il a réalisé de nombreuses évacuations aériennes et missions extérieures. 

13h-14h : Cocktail déjeunatoire offert sur place

 

14h-16h00 : 3 ateliers thématiques

Chaque atelier thématique sera dirigé par un animateur afin d’organiser les discussions. Cette réflexion croisée doit permettre d’identifier des axes de recherche, de réflexion à travers la participation de chaque personne présente dans l’atelier. L’échange entre les participants de différents horizons (universitaires, institutionnels, sapeurs-pompiers etc…) doit permettre une saine émulation pour faire émerger des problématiques de recherche à visée opérationnelle. Un compte rendu des échanges sera ensuite délivré en plénière.

  • Résilience des populations
  • Résilience de l’action opérationnelle
  • Résilience des infrastructures critiques

 

16h15 – 16h45 : Compte rendus des ateliers thématiques

16h45 – 17h : Messages de clôture

———————————————————————————————————————

Lieu :

CentraleSupélec, bâtiment Eiffel, 8-10 rue Joliot Curie, 91190 Gif sur Yvette

Plan détaillé d’accès au campus de CentraleSupélec : cliquez ici

 

Inscription : entrée libre et gratuite sur inscription obligatoire à l’adresse email suivante : sa@ifrasec.org /

Clôture des inscriptions : mercredi 31 janvier 2018.

 

Comité d’organisation :  

Sélim Allili – Directeur de l’IFRASEC – Mobile : 06.79.50.93.58

Patrick Obertelli – Professeur CentraleSupélec – Membre du conseil d’orientation de l’IFRASEC

Email :  patrick.obertelli@centralesupelec.fr  – Mobile : 06.87.21.36.72

Marc Riedel, chercheur à la Fondation Rothschild, membre du conseil d’orientation de l’IFRASEC

Email : marc.riedel@aum.bio   – Mobile : 06.63.62.15.12

Notre enseignant-chercheur Pascal Da Costa obtient son Habilitation à Diriger des Recherches

Recherche Publié le 22/12/2017

Félicitations à notre enseignant-chercheur Pascal Da Costa qui a défendu avec succès son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) à Toulon devant un jury prestigieux sur le thème : « Politique climatique et transition énergétique : essais en économie de l'énergie sur la décarbonisation des mix électriques

  • Partie 1 : Politiques climatiques et croissance économique
  • Partie 2 : Vers des mix électriques décarbonés et flexibles

Pascal Da Costa officie au Laboratoire du Génie Industriel (LGI), un maillon important de collaboration avec le CEA et avec son équipe un acteur majeur des recherches sur la transformation des systèmes de production.

 

Pages