CentraleSupélec

Des formations d’excellence de niveau international

Sidhart Radjou - promo 2014

L’entrepreneuriat est le métier qui challenge le plus et qui nous pousse à apprendre à nager en nous jetant dans l’eau : j’aime le challenge, apprendre vite en situation de stress, cela me correspond.

Cofondateur de Biomodex

Notre technologie permet de reproduire une maquette d’organe intégrant les propriétés biomécaniques in vivo de l’organe considéré grâce à une simulation numérique combinée à l’impression 3D multi-matériaux. Cela permet in fine de proposer un geste chirurgical identique à celui effectué au bloc opératoire. Cette technologie répond à deux besoins :

  • La formation des chirurgiens
  • La simulation préopératoire patient spécifique pour préparer une intervention complexe

« Il y a un long chemin entre l’idée et la construction de notre projet, je ne pense pas pouvoir encore parler de concrétisation, je pense même ne pouvoir jamais parler de concrétisation, une start-up est en éternelle construction, en tout cas à moyen terme (4-5 ans), où les enjeux sont énormes. J’ai toujours la sensation d’être au début de la construction de quelque chose, sauf ce quelque chose devient de plus en plus gros et ambitieux.

Si c’était à refaire, oui bien sûr, on apprend tellement.
L’entrepreneuriat est le métier qui challenge le plus et qui nous pousse à apprendre à nager en nous jetant dans l’eau : j’aime le challenge, apprendre vite en situation de stress, cela me correspond.»

A ce jour, plusieurs prix et concours ont permis à BIOMODEX de gagner des fonds et une reconnaissance :

  • Le prix Innovation technologique de Movjee
  • Le label « Entreprise Innovante du Pôle Medicen »
  • Le Prix Scientipôle : nous avons gagné le concours des jeunes entreprises innovantes avec la meilleure note de l’année (8,5)
  • Le soutien de Paris Innovation Amorçage
  • L’appel à projets de la Sorbonne Paris Cité que nous avons remporté avec notre projet 3DSIM