L’Ecole contribue à l’égalité des chances et à la diversification des profils en agissant concrètement envers diverses populations qui, pour différentes raisons, sont sous-représentées à CentraleSupélec.

Une ambition

En 2020, l’Ecole s’est structurée pour mettre en place et déployer sa politique ambitieuse en matière de diversité sociale. L’objectif affiché est de développer significativement l’ouverture sociale et l’inclusion à l’école, sans remettre en cause son niveau d’exigence et la qualité de son diplôme.

L’École a ainsi affirmé son positionnement en inscrivant l’ouverture sociale et de genre comme axe stratégique dans le contrat quinquennal 2020-2024, et dans son Projet Annuel de Performances.

La gouvernance de l’école s’est engagée avec le vote au Conseil d’Administration d’octobre 2020 d’un plan d’actions sur 5 ans :

  • Les objectifs de recrutement issus du concours universitaires sont portés à 110
  • l’élargissement progressif des recrutements en classes préparatoires bio à 50.
  • Un travail sur le concours CPGE en relation avec les écoles du GEC doit être également mené d’ici 2023.
  • Des objectifs à 5 ans pour le cycle ingénieur : le passage de 17 à 23% de boursiers, une diminution du taux de CSP+ de 8 points (66 à 58%) et une diversification régionale plus importante (part des élèves issus des académies de Paris/Versailles de 35% à 28%).
  • Enfin, une commission permanente du CA sur la diversité a été créée.

Référent ouverture sociale

Pour coordonner et développer les projets, un poste de référent « ouverture sociale » a été créé et pourvu en 2019. Contact : Olivier de Lapparent, référent ouverture sociale.

Les actions de l’Ecole en faveur de la diversité sociale

L’Ecole déploie sa politique d’ouverture sociale selon 3 axes :

  • Informer et accompagner en amont : dans les lycées, lutter contre l’autocensure, aider à l’orientation,
  • Diversifier le Recrutement : poursuivre le recrutement hors CPGE et le recrutement en CPGE d’élèves les moins favorisés,
  • Inclure les élèves lors de leur scolarité en leur donnant toutes les conditions de réussite.

Diversification du recrutement

Soucieuse de diversifier les profils recrutés, l’école met en place une politique volontariste lui permettant de s’ouvrir à des formations diverses.

En 2018, elle a ainsi mise en place une filière apprentissage pour son cursus ingénieur, avec une première année adaptée sur les campus de Metz et Rennes. Chaque année, ce sont une cinquantaine d’élèves-ingénieurs qui s’orientent dans cette voie.

CentraleSupélec poursuit par ailleurs son ouverture à des étudiants hors CPGE classiques :

  • En 2020, en ouvrant un concours dédié aux prépas agro/véto (BCPST) et en licence biomathématiques ;
  • En développant ses filières de recrutement d’étudiants issus de licence et de DUT. Des actions dédiées pour le concours universitaire (marketing ; séminaire de préparation au concours, gratuit pour les boursiers) a permis une augmentation significative du nombre d’élèves issus de licence et de DUT/ATS ;
  • Enfin, l’école a mené une étude poussée sur le 5 dernières années du concours Centrale-Supélec (près de 120 000 candidats ; données du concours français) afin d’identifier d’éventuels biais. Le concours reste globalement non-discriminant, les taux de réussite des élèves boursiers et des filles étant équivalentes aux autres.

Accompagnement

L’école propose deux types d’accompagnement à ses élèves : des aides financières et un accompagnement pédagogique pour s’adapter au cursus de chacune et chacun :

Aides financières :

  • Les boursiers CROUS sont exemptés de droits d’inscription
  • La Fondation CentraleSupélec propose des soutiens financiers et matériels aux élèves qui en ont le plus besoin :

- Des bourses de vie aux élèves de 1è année, pour une aide aux frais de scolarité et/ou à la vie quotidienne

- Des cautionnements de prêts pour les élèves de 2è et 3è année et les MS pour aider à régler les frais de scolarité, la vie quotidienne ou pour des études à l’international.

Aides pédagogiques :

  • les élèves de certaines filières bénéficient d’un cursus de 1è année adapté à leurs acquis et aux attendus de l’école ( filière apprentissage ; voie agro/véto)
  • des cours de mise à niveau sur certaines matières (ex : maths) sont proposés aux élèves issus de DUT et de licences

Sensibilisation et orientation

CentraleSupélec souhaite promouvoir l’accès à l’enseignement supérieur auprès des lycéennes et lycéens les moins favorisés. Les projets progressivement mis en place par l’école et ses étudiants visent à combattre l’autocensure, souvent très présente et à donner les clés pour une orientation dans le supérieur réussie.

Des associations étudiantes au service de la réussite des lycéens :

  • depuis plus de 10 ans, 70 tuteurs de l’association OSER (Ouverture Sociale pour l'Égalité et la Réussite) accompagnent 250 lycéens (seconde, première et terminale) issus de 11 lycées, dans le cadre du programme « Cordées de la Réussite »
  • L’association « Espérance en Béton » a pour objectif de promouvoir la culture scientifique auprès de jeunes issus de zones d’éducation prioritaire en organisant : soutien scolaire, forums scientifiques et sorties culturelles.

Des semaines d’orientation et de préparation aux études supérieures :

  • L’Ecole accompagne les lycéens entre la seconde et la terminale en leur proposant des stages :
  • Pour la première fois en 2021, un Summer Camp qui vise à donner aux élèves en fin de seconde les armes aux élèves pour construire leur projet et découvrir le monde des sciences et des études supérieures. Son projet pédagogique s’articule autour de trois mots clés : orientation, découverte des sciences et expérience de vie de campus. En 2022, l’Ecole accueille 150 lycéens sur deux semaines lors des deux premières semaines de juillet.

Si vous souhaitez recevor des informations sur le Summer Camp tout au long de l'année, cliquez ici 

Le programme « Sciences et Climat » avec Acadomia. L’École a choisi Acadomia, spécialiste européen de l’accompagnement scolaire, pour lancer un stage de 10h sur le sujet des sciences et du climat. L’Ecole contribue ainsi à la prise de conscience de leur potentiel pour leur permettre d’envisager plus concrètement leurs futures études supérieures.

  • Le programme CAP PREPA, réalisé en partenariat avec l’ESSEC : un stage de pré rentrée gratuit pour des bacheliers boursiers, totalement gratuits.

Un réseau de partenaires pour agir plus efficacement

Pour optimiser ses actions, CentraleSupélec a tissé des liens avec des partenaires dont l’expertise est reconnue :

  • L’ESSEC, école pionnière dans l’égalité des chances, avec laquelle elle co-organise Cap Prépa, à destination des élèves de terminale ;
  • Des Territoires aux Grandes Ecoles, pour toucher les élèves de lycées ruraux, qui subissent des difficultés d'accès à l'information, s’auto-censurent, et redoutent les coûts liés à l'éloignement des grandes formations.