Françoise Lamnabhi-Lagarrigue reçoit le prix Irène Joliot-Curie

Recherche Publié le 26/11/2019

Françoise Lamnabhi-Lagarrigue, chercheuse au laboratoire des Signaux et Systèmes (L2S) a reçu le prix Irène Joliot-Curie de la femme scientifique de l’année pour ses recherches en automatique aussi théoriques qu’appliquées. Ses solutions ont des applications multiples pour les systèmes dynamiques, et se concentrent sur les énergies renouvelables et les neurosciences.

Décerné le 26 novembre à l’Académie des sciences, ce prix est attribué par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Airbus.

L’automatique est la science des systèmes dynamiques et de leur contrôle. « La discipline s’intéresse, de façon générale, à tous les systèmes en mouvement qui possèdent des entrées et des sorties, précise Françoise Lamnabhi-Lagarrigue. L’automatique développe des méthodes et des outils pour modéliser ces systèmes dynamiques… Leur analyse et leur commande permettent de réaliser des tâches ou d’optimiser des critères. L’automatique fait appel aux mathématiques, au traitement du signal, à l’informatique et aux connaissances des divers domaines d’application. » Cette science sert à une foule d’applications très variées.

Le Laboratoire des signaux et systèmes (L2S) est une unité mixte de recherche (UMR8506) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de CentraleSupelec (CentraleSupélec) et de l'Université Paris-Sud (UPS).