Success stories : innovations technologiques

Ermeo : des solutions digitales pour optimiser la maintenance industrielle

Ermeo a été créé par 2 Supélec : Victor Payan et Pierre Joly en 2015. La société propose pour les opérateurs terrains, que ce soit les techniciens, mainteneurs ou managers, de mettre à profit les nouvelles technologies mobiles via la solution Worker, une plateforme web qui permet de créer par simple « glisser déposer » des applications mobiles pour l’industrie. Les utilisateurs peuvent co-construire les applications, simplement et rapidement sans avoir de connaissances informatiques. Exemples : des formulaires, checklists, manuels interactifs, tournées de maintenance... Les applications créées par Worker peuvent récupérer et afficher en temps réel des informations provenant des bases de données internes des clients d'Ermeo. Des grands comptes tels que la SNCF, le ministère de la Défense et BearingPoint ont déjà fait confiance à Ermeo.

  fichepartique  

CommoPrices : le portail qui rend transparent le prix des matières premières.

Cocréé par Martin Gross, Supélec promotion 2012, avec son frère Victor, ESCP 2015, et avec l'aide de Guillaume Lancrenon, CTO, également Supélec promo 2012, Commoprices est un portail qui affiche les prix des matières premières, regroupant une sélection de 1 600 matières premières (agroalimentaire, métaux, plastiques, chimie, énergie, agroalimentaire, produits forestiers, élastomères, engrais…). Ce service est destiné aux professionnels, s’insérant entre les cours boursiers ne couvrant que peu de matières premières et les services des agences de reporting.

fichepartique  

Shortways : la solution d’assistant virtuel aux applications métier

Shortways est une société créée en 2011 par le centralien Toan Nguyen (promo 1997). Parti du constat que la non-qualité des données saisies par les utilisateurs avait un coût (les utilisateurs sont à l’origine de 75% de la mauvaise qualité des données), Shortways propose une solution d’assistant virtuel pour les utilisateurs d’applications métier (Oracle, SAP, Salesforce, etc.). Cet assistant a pour avantage de réduire les charges de supports utilisateurs en diffusant la bonne information métier au bon moment. De grandes sociétés ont déjà fait confiance à Shortways : Sodexo, Total ou encore Adecco.

fichepartique  

Hexo + : le premier drone autonome en mode GoPro

Hexo+ a été créé à l'occasion d'un start-up weekend à Grenoble en 2013. Les co-fondateurs sont Antoine Level (Supélec promo 2002), Matthieu Giraud (producteur et réalisateurs de documentaires sur le snowboard) et Xavier De Le Rue (Snowboarder professionnel, multiple champion du monde). Aujourd'hui 24 salariés au total, avec des bureaux basés à Grenoble et ainsi qu'à San Francisco. Hexo+ propose l'unique le seul drone capable de suivre et de filmer son utilisateur uniquement grâce à son smartphone. Voir vidéo ci-dessous.

Au départ, Hexo+ a été accompagné par l'incubateur grenoblois Startup Maker, puis 1,3 millions d'USD a été levé via une campagne de financement participatif sur Kickstarter en juin 2014. L'une des plus importantes campagnes de Kickstarter réalisée par une startup française. Dans le même temps, la startup a déjà obtenu plusieurs récompenses, notamment les prix de l'innovation et du design du CES, ainsi que différents prix décernés par d'importante plateformes technologiques (Iphone Life, Videomaker, ...).
Hexo+ évolue dans un marché en pleine expansion : lors du CES 2016, le nombre de fabricants/exposants de drones a triplé par rapport à l'année précédente. La dynamique du marché est comparable à celle qu'a connu le marché des "action cams" telle que GoPro, il y a quelques années.

fichepartique  

EnAdvance : la gestion 2.0 des flottes automobiles

Dans l’esprit d’Amia Systems, Apicea ou Dispatcher, EnAdvance (le bien nommé) est un logiciel de type « 2.0 » destiné aux professionnels qui gèrent des flottes automobiles. Ce logiciel analyse les données de tous les nouveaux véhicules sur le marché afin de choisir ceux qui minimiseront le Coût Global de Détention de la flotte. Le créateur est Eric Nozière, Supélec 1987 installé à Atlanta, Etats-Unis, qui a une longue expérience de l’automobile. Il a été notamment notamment VP Programmes chez Nissan USA, ainsi que Nissan Japon et Canada. L’idée de se mettre à son compte lui est venue il y a presque deux ans. « 20 ans que je suis installé aux Etats-Unis et j’ai senti que c’était le moment, » explique-t-il.  La société a connu un succès assez rapide dans l’Etat de Géorgie dans lequel Eric est installé, à Atlanta. « Ce type de service est assez nouveau ici. Et comme il répond de manière efficace à un besoin très concret, son développement s’effectue dans de bonnes conditions. Prochaine cible : New-York. « Je viens de commencer les premières campagnes marketing. J’espère pouvoir me développer dans tout le pays dans les prochaines années, » explique le CEO.

enadvance

fichepartique  

Sketchfab : le YouTube de la 3D

L’un des projets les plus audacieux du moment sur le Web : le développement de la plateforme Sketchfab, un portail mondial du contenu 3D existant dans le monde. Pour Pierre-Antoine Passet, Supélec promo 2007 et confondateur, l’objectif est simple : « devenir la plateforme mondiale de référence des fichiers 3D. » Et c’est bien parti : déjà 500 000 modèles disponibles en ligne, 300 00 utilisateurs, 10 millions de pages vues par mois… Tout ça depuis la création intervenue en mars 2012. Au niveau équipe, des signes ne trompent pas : 15 personnes déjà embauchées, un bureau à Paris et un autre ouvert à New-York. « Notre offre plait, explique Pierre-Antoine Passet,c’est évident. Et c’est ce qui nous encourage. » Déjà 10 millions de dollars de « levés » en 3 tours. Avec notamment deux investisseurs anglais et américains à la clé. Les médias anglo-saxons ont d’ailleurs repéré le projet avec des articles notamment de Wire et TechCrunch.

fichepartique  

 

Amia Systems : l’optimisation des layouts d’usines

Créé en mai 2014 par la centralienne Emmanuelle Vin, promo 2001, Amia Systems propose un logiciel de gestion qui permet de comprendre le déplacement logique des individus, du matériel et des produits voyageant entre la porte d’entrée et le quai d’expédition d’une usine. A la différence des logiciels actuels proposant des fonctions similaires, celui proposé par Amya (SIMOGGA™) se révèle d’une grande facilité d’apprentissage en étant en outre très visuel. « Le suivi de flux s’en retrouve extrêmement facilité, nos premiers clients comme DAF ou SONACA ont vite compris la valeur ajoutée de notre solution, » explique Emmanuelle Vin. Les investisseurs sont déjà séduits : 605 000 euros déjà levés. Et quelques belles récompenses :

fichepartique  

 

Ineval : créateur d’unités de méthanisation

A l’instar de Tryon, Ineval racheté en 2014 par le Supélec promo 2008 Romain Martin, propose des solutions de méthanisation pour les agriculteurs, l’agro-industrie et les acteurs de l’énergie. Il s’agit de procédés de digestion en voie humide et en voie sèche continue, en régimes thermophile ou mésophile. L’entreprise est composée de 5 personnes qui se développe dans un marché de niche, mais extrêmement porteur en termes de besoin. « On vient de boucler notre premier million d’euros de chiffre d’affaire cette année, » explique Romain. « Nos besoins de ressource continuent de croitre, nous sommes en phase de recrutement. »

Ineval n’est pas passée inaperçu : présentation de son ÉCOdigesteur sur le quai d’Orsay en introduction de la COP 21 en octobre 2015. En décembre 2015, Ineval est lauréat de l’Appel à Projets Mini-méthaniseurs d’Engie.

Ineval

fichepartique  

 

Apicea : la digitalisation des lieux de santé

Créé par Alexandre Pochon, et Edouard de Lansalut, deux centraliens, rejoints ensuite par Nathalie Rogé, une autre centralienne, Apicéa est devenu le leader français des solutions de digitalisation des hôpitaux, cliniques et centres de soins. La société travaille désormais avec plus de 170 établissements partenaires. Exemples de solutions proposées :

  • Le WIFI Patient, fourni aux patients, s’appuie sur l’infrastructure WiFi de l’établissement mais ne consomme aucune autre de ses ressources (ni financière, ni humaine, ni même en bande passante).
  • La plateforme de pré-admission patient permet une pré-admission en ligne, complète et intuitive, déployable facilement et sans développement informatique spécifique de la part de l’établissement de santé.
  • La plateforme praticien permet aux établissements de santé de tenir informés automatiquement et à J-0 les médecins adresseurs des patients hospitalisés chez eux.

Prix et distinctions :

fichepartique  

Co-Assist : le bracelet connecté pour une assistance 2.0 des personnes âgées

Créé par deux centraliens, Jean Guérin et Pierre-Yves Champagne, Co-assist développe un bracelet d’alerte pour sécuriser l’autonomie des personnes âgées partout et tout le temps. Ce bracelet permet de signaler une alerte et il détecte automatiquement chutes, malaises et égarement de personnes souffrant d’Alzheimer. Il fonctionne sans transmetteur fixe, au domicile et au dehors sans avoir besoin de recharger la batterie pendant plusieurs mois.

Prix et distinctions :

fichepartique  

Riminder : le Netflix des offres d’emploi

L’idée de ce site est de proposer au chercheur d’emploi comme pour un recruteur un « matching » d’offres. Quelle différence avec les sites d’emplois en ligne déjà existants ? « Le modèle mathématique de Riminder se fonde sur l’analyse de plusieurs millions de parcours types pour fournir les bonnes recommandations. Cette solution permet aux entreprises d’entrer directement en relation avec un public très ciblé. Notre algorithme va calculer le taux de compatibilité offre/candidat, et évaluer automatiquement les candidatures par ordre de pertinence pour le recruteur », explique le créateur, Mouhidine Seiv, élève-ingénieur d’origine Mauritanienne. Son inspiration ? Le système de recommandation de Netflix. « J’aime la façon prédictive avec laquelle Netflix recommande des films qui correspondent parfaitement à nos goûts, mais que nous ne connaissons absolument pas. J’ai donc pensé qu’il fallait créer un Netflix du recrutement sur Internet ».

Prix et distinctions :

  • Lauréat du concours PEIPS 2015, sélectionné pour faire partie des 5 projets finalistes du concours du Ministère de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche en France .
  • Prix du jeune entrepreneur de l’année 2014 en Mauritanie
  • Grand Prix de 10.000 € accordé par IDEX Paris-Saclay, le Pôle Entrepreneuriat Innovation Paris-Saclay (PEIPS) et la Fondation de Coopération Scientifique
  • Lauréat du Prix PEPITE Tremplin 2015, organisé par le Ministère de L’Enseignement Supérieur et la Recherche et la Caisse des Dépôts de France
  • Prix du Jury BIG Mashup, réalisé en partenariat avec les pôles PEPITE d’Île-de-France (i.e pôles étudiants pour l’innovation, le transferts et l’entrepreneuriat, à l’origine de la création du statut Étudiant-Entrepreneur).
  • Finaliste du Fundtruck qui aura lieu en octobre 2015

fichepartique  

Streamroot : la nouvelle révolution Peer to Peer

 Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’enseignement supérieur, avec Nikolay Rodionov, l’un des fondateurs. La startup StreamRoot créée par 3 centraliens en 2013, Pierre-Louis Théron, Axel Delmas et Nikolay Rodionov (promo 2012), développe une technologie de streaming vidéo en peer-to-peer qui permet aux diffuseurs de contenu plateformes de streaming de diminuer leurs coûts de bande passante tout en améliorant la qualité de service pour les utilisateurs. La solution StreamRoot est actuellement en production sur trois plate-formes de vidéo à la demande et de live streaming, où elle se montre capable de gérer jusqu’à 70 % du trafic en peer-to-peer pour plusieurs milliers d’utilisateurs simultanés. Streamroot a reçu de nombreuses distinctions dont :

fichepartique  

Tryon : la méthanisation à domicile

Il est possible de transformer localement les déchets organiques (alimentaires et de jardin) en nouvelles ressources prêtes à l’emploi et de faire ainsi des économies en plus d’un geste environnemental. Le système Tryon permet de traiter localement les biodéchets pour en produire d’une part de fertilisant riche en matière organique qui pourra être utilisé pour booster les plantes et les fleurs du jardin et d’autre part du biogaz qui pourra directement être utilisé comme énergie renouvelable. Tryon a été co-créée par Jimmy Colomies, Centralien promo 2014, avec deux de ses amis, Solenne Virassamy et Sébastien Gacougnolle. L’équipe actuellement est incubée à CentraleSupélec. Récompenses obtenues :

fichepartique  

3D Sound Labs : du son home cinema dans vos oreilles

3D Sounds Labs intègre le son d’un home cinéma dans un casque audio. Plus précisément, 3D Sound Labs virtualise dans l’espace plusieurs sources sonores, comme le son multicanal d’un film, pour un rendu des plus réaliste auprès de l’auditeur. L’individu perçoit réellement la provenance des sons, comme avec le meilleur home cinéma. Le casque est doté de capteurs de mouvements de la tête. Ce capteur va permettre d’interpréter le moindre micromouvement pour restituer le son tridimensionnel que nous percevons dans la vie réelle. La startup été co-créée par Renaud Séguier, enseignant-chercheur du campus de Rennes, qui dirige l’équipe du laboratoire Facial Analysis Synthesis and Tracking (FAST). [Voir aussi interview vidéo de Renaud Séguier] 3D Sound Labs, l’une des « stars » du dernier CES 2015 de Las Vegas qui s’est tenu en janvier dernier, a largement dépassé, en quelques jours seulement, son objectif de 80 000$ de commandes sur Kickstarter. La startup a aussi réussi à lever 1,1 million d’euros auprès de iSource (via le fond FNA Angel Source) ainsi que de réseaux de business angels (Paris Business Angels, Bretagne Sud Angels, Femmes Business Angels, Finistère Angels, Logoden et Armor Angels).

fichepartique  

Dynamixyz : l’animation faciale en 3D

Créée en 2010 à Rennes, Dynamixyz est le fruit de l’association de deux experts scientifiques issus d’Orange, Olivier Aubault et Gaspard Breton, et d’un enseignant-chercheur du campus de Rennes de CentraleSupélec, Renaud Séguier, qui dirige l’équipe du laboratoire Facial Analysis Synthesis and Tracking (FAST). [Voir aussi interview vidéo de Renaud Séguier] Ces trois personnes collaboraient déjà depuis une dizaine d’années dans les domaines de l’analyse faciale, du rendu et de l’animation. Dynamixyz est fortement orientée R&D puisque plus de la moitié de son effectif est titulaire d’un doctorat dans le domaine de la vision par ordinateur et nous avons remporté plusieurs prix dans ce domaine. La startup s’est vite imposée sur la scène de l’animation faciale en 3D. Et ce grâce à une technologie d’analyse et de synthèse des expressions du visage 3D pour les reproduire en temps réel sur des personnage virtuels. L’animation captée (sans marqueurs) par des caméras embarquées sur un casque est simultanément retranscrite sur le visage du personnage virtuel quasiment sans post-traitements. Le résultat offre aux personnages fictifs des mouvements et des expressions de visages parfaitement naturels et un degré de précision très élevé. La confiance des investisseurs a suivi : levée de fonds de 450 000 € auprès de Kima Ventures (Xavier Niel et Jérémie Berrebi), Nestadio Capital (Florent de Kersauson et Bertrand Bégin) et Entrepreneurs Partners en 2014. Le projet a déjà été récompensé plusieurs fois :

  • Laureate winner of the national entrepreneurship contest organised by the French Secretary of State for Higher Education and Research in 2010
  • Winner of FERA challenge (Facial Expression Recognition and Analysis) with ISIR, organised by IEEE in 2011
  • Winner of AVEC challenge (Audio/Visual Emotion Challenge) with Supélec, organised by SSPNET in 2012

fichepartique  

Heetch : un UberPop made in France

 

Heetch est une application de transport nocturne entre particuliers. On sort, on a besoin d’un conducteur, on appelle un « Heetch ». Une sorte d’Uber pour les noctambules. Et ça marche : après Paris, l’appli est déployée à Lyon et Lille. Effet convivialité : des bonbons et de la musique proposés dans toutes les voitures ! Au niveau budget, les courses proposent des prix défiant toute concurrence. Un phénomène. Le cocréateur est Teddy Pellerin, Supélec promo 2008.

fichepartique  

Biomodex : la simulation chirurgicale en 3D

Biomodex, “Biomedical Modeling Expertise”, est une start-up innovante dans le domaine de la santé. Elle transforme des données patients provenant de scanners ou d’IRM afin de reproduire l’anatomie fidèlement, en modèles trois dimensions, grâce à différentes technologies d’impression 3D. Les maquettes de Biomodex permettent une expérience de simulation chirurgicale inédite pour la formation initiale et continue de chirurgie et pour la visualisation, la planification et la simulation préopératoire patient-spécifique. Enfin, ses algorithmes exclusifs du traitement des données brutes jusqu’à l’impression 3D garantissent la meilleure fiabilité anatomique.  Ce projet a été créé par l’élève-ingénieur Sidarth Radjou, promo 2014, et Thomas Marchand, diplômé ESSEC. Biomodex est incubé à CentraleSupélec.

Récompenses obtenues :

fichepartique  

 

Obviz : une nouvelle façon de débattre en ligne

ObViz (Opinion Based Visualization) est une start-up lausannoise issue du lab « Artificial Intelligence » de l’EPFL basée à Lausanne, Suisse. Elle a été co-créée par Maxime Darçot, Centralien promo 2014, actuel CTO. Elle a obtenu le Prix Press for More décerné à la technologie la plus innovante dans le domaine du journalisme, lors de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2015, placé sous le patronat de l’Unesco et du Parlement européen. Les chercheurs, issus du Laboratoire d’intelligence artificielle de l’EPFL, ont développé des algorithmes permettant de rechercher des articles ou des commentaires en fonction d’arguments et de contre-arguments. «Par exemple, si l’utilisateur clique sur un article lié aux vaccins, plusieurs sujets seront automatiquement joints et classifiés en fonction de leurs argumentaires», explique Claudiu Musat, cofondateur d’ObViz.

fichepartique  

Algama-Springwave : le pouvoir des micro-algues

La jeune entreprise Algama développe des produits basés sur l’extraction de la phycocyanine, un composant contenu dans la spiruline, une micro-algue, riche en protéine, vitamines et antioxydants. La première boisson, Springwave, a été commercialisée récemment. L’un de ses créateurs est Gaëtan Gohin, diplômé MS Technology & Management promo 2013, actuel CFO. Fin octobre 201 5, Algama vient de lever plus de 1 million d’euros sur la plateforme de crowdfunding Anaxago. Alors que les algues ont pris de plus en plus de place dans notre alimentation ces dix dernières années, en particulier grâce à l’explosion de la gastronomie japonaise, la start-up Algama tente de démocratiser les produits alimentaires à base de micro-algues. Leur boisson, Springwave, source de protéine et d’antioxydants, devrait arriver sur le marché cet été. « Ces êtres vivants microscopiques n’ont jamais été mis en valeur par les industries agro-alimentaires, malgré des propriétés assez exceptionnelles« , explique Gaëtan Gohin. A l’heure actuelle, les micro-algues sont seulement consommées en complément alimentaire. Pour être plus précis, « l’eau bienfaisante » Springwave est réalisée grâce à un composant actif nommé la phycocyanine, contenu dans la spiruline, qui révèle un taux en protéine très élevé et contient des vitamines A et B. « Nous utilisons la méthode de l’extraction pour conserver le meilleur de la micro-algue« , décrit Alvyn Severien, président et cofondateur de Algama.

Prix et distinctions :

  • Prix de Innovation 2013 – Concours Petit Poucet, l’ouvre boite étudiant – January 2013
  • Prix de l’entreprise innovante 2013 – Projet Technologique Jeune Chambre Économique 92 de Neuilly / Levallois June 2013
  • Félix Centraliens 2013 « coup de pouce » École Centrale Paris Novembre 2013
  • Lauréat du Concours 101 projets 2013
  • Sélectionné dans 100 START-UP où investir en 2014 (5e édition) – Challenges April 2014
  • Finaliste du Concours Mondial d’Innovations Gouvernement Français June 2014
  • Grand Prix SIAL Innovation Boisson sans alcool
  • SIAL INNOVATION 2014 – Comexposium October 2014
  • Best functional drink 2014 FoodBev award 2014 November 2014
  • Finaliste du Concours Genopole December 2014
  • Lauréat du NETVA 2015 May 2015

fichepartique