Benjamin De Bruyne : un jeune ingénieur passionné par la recherche

Recherche Publié le 10/01/2020

Benjamin de Bruyne est un élève-ingénieur qui a choisi de rejoindre CentraleSupélec via l'Université de Liège. Il a opté pour le Parcours recherche qui lui semblait une approche originale et particulièrement attractive de poursuivre des études d'ingénieur. Il s'y est pleinement investi : son travail de recherche qu'il a mené au laboratoire des Structures, propriétés et modélisation des solides (SPMS - avec CNRS) lui a permis de remporter le prix de la meilleure communication sous la forme de poster lors de la conférence de cristallographie quantique "International Charge Density Meeting" à Göttingen, en juillet 2019. Il était le plus jeune participant cette conférence, terminant  sa seconde année à l'Ecole. Son travail vient d'être publié, en janvier 2020, dans la revue de référence de la communauté internationale des cristallographes, Acta Crystallographica A

Les éditeurs ont même décidé de placer son article en couverture de l'édition de ce mois de janvier compte tenu de l'originalité et la portée des résultats.

"L'exemple de Benjamin est une belle preuve de réussite du Parcours Recherche", explique le professeur Jean-Michel Gillet. "Certains élèves, comme Benjamin, choisissent CentraleSupélec justement parce qu'il existe cette possibilité exceptionnelle. Ce Parcours permet vraiment l'épanouissement de tels talents dans le cursus ingénieur, et attire mêmes des élèves qui n'intègrent l'Ecole qu'en raison de l'existence de ce parcours." 

Benjamin est inscrit aujourd'hui au Perimeter Institute (Canada) pour y effectuer, en un an, un Master de physique théorique.