Drone autonome sous-marin : un projet étudiant récompensé par les alumni du groupement Occitanie-Méditerranée

Distinction Publié le 05/12/2019

Dans le cadre des projets de 1re année, au sein du pôle « Véhicules autonomes », cinq étudiants du cursus Ingénieur CentraleSupélec (Matthieu Acker, Antoine Arnoult, Jacques Bois, Alexandre Kreber et Grégoire Souverain) ont imaginé ScanOcean, un drone acoustique sous-marin autonome dont le développement nécessite d’allier l’innovation technologique (intelligence artificielle, deep learning, prise de décision autonome du drone, acoustique sous-marine) et l’originalité du milieu sous-marin pour lever les verrous techniques tels que :

  • La cartographie 3D de données acoustiques en autonomie
  • La navigation en autonomie
  • L’identification intelligente des bruiteurs (IA, deep learning)
  • Les problématiques sous-marines (communication , propagation des ondes, …).

Les applications d’un tel projet répondent à des enjeux majeurs du XXIe siècle : la sécurité (renseignement, appui aux forces) et l’environnement (protection des mammifères marins contre la pollution sonore, validation du respect des réglementations environnementales).

Les groupes régionaux Occitanie-Méditerranée des Centraliens et Supélec ont choisi de distinguer ce projet en lui attribuant une de leurs bourses annuelles d’un montant de 1 000 euros qui servira à la réalisation d’un prototype. L’équipe concourt également au Thales Tech Challenge 2020.

Remise du prix à ScanOcean

Jacques Bois, étudiant en 1re Année à CentraleSupélec, entouré des deux présidents des groupements Centralien et Supélec d'Occitanie-Méditerranée.