Le développement durable : un axe phare de la formation ingénieur

École Publié le 10/02/2020

La thématique du DD, dont les enjeux ont été déclinés en 17 objectifs par l’ONU, est au premier plan des défis de la planète au XXIè siècle. A toutes les échelles (monde, national, local, institutions, etc.), les initiatives se multiplient face à ces défis colossaux et traduisent également une aspiration profonde à plus de sens pour les individus, en tant que citoyens ou comme professionnels.

Les sujets du DD sont par définition complexes : ils touchent la plupart des activités humaines, en étant au cœur de tous les secteurs économiques, dont l’industrie ; ils sont multi-échelle et fortement interdépendants. C’est pourquoi ces sujets ne peuvent être traités qu’en complexité : c’est là que les ingénieurs généralistes ont un rôle important à jouer.

L’enjeu pour notre Ecole est de former tous nos ingénieurs pour qu’ils puissent intégrer et appréhender les défis du DD « à la bonne échelle » dans leurs secteurs et leurs métiers, en les dotant des connaissances, des capacités de questionnement et d’initiatives appropriées. Il ne s’agit pas d’enseigner aux élèves-ingénieurs des solutions toutes faites à ces problématiques (à l’image du reste de la société, force est de reconnaître que nous ne les connaissons pas encore !), mais de leur donner les outils et les compétences qui pourront leur permettre de créer et de mettre en œuvre les solutions à ces problèmes complexes.

La cartographie établie a montré que sont d’ores et déjà présents dans le Cursus :

  • Environ 30 heures de formation (présentiel + travaux personnels) pour tous sur les enjeux du DD, et plus particulièrement énergétiques et environnementaux, avec : les Atelier Pratiques de l’Ingénieur et la Fresque du climat, les Conférences de V. Masson-Delmotte (GIEC), les séances dédiées des Cours communs de Gestion et d’Economie, etc. ;
  • 7 pôles projets orientés DD, avec : Cityfaber lab, Ingénierie de l’environnement, Smart and secure life, Mutations économiques, agiles et responsables, Tech for Good, Transition écologique et solidaire ;
  • 45% des Séquences thématiques abordant le DD ;
  • Un Cursus qui permet, depuis  la rentrée 2019, à environ 30% des étudiants de consacrer plus de la moitié du volume de leur cursus à des enseignements DD.

Plusieurs pistes sont proposées pour intensifier notre investissement dans cette thématique, tels que le renforcement des fondamentaux pour tous en matière de DD, notamment en Sciences et Ingénierie du climat, ou la mise en visibilité dans le catalogue des cours des possibilités de choix orientés DD, etc.

En parallèle, l’Ecole s’organise avec la nomination en début d’année du référent DD, Pascal da Costa.